Blokker n’abandonne pas et renouvelle dix magasins

Een winkel van Blokker
Shutterstock.com

La chaîne néerlandaise Blokker ne disparaît pas encore du paysage belge : c’est ce qu’affirme la direction en paroles et en actes. Dix autres magasins belges seront renouvelés cet automne, dont 3 qui ouvriront leurs portes le 2 novembre à Alost, Grimbergen et Kampenhout.

 
« Quand même pas la fin de Blokker Belgique »

La semaine dernière, la presse a publié divers articles concernant la fin imminente de Blokker en Wallonie, ou même dans l’ensemble du pays – pas la première fois, d’ailleurs. « Rien n’est vrai », précise la direction aujourd’hui : la chaîne continue d’investir en Belgique. Cette année encore, pas moins de dix magasins seront transformés en « tout nouveau magasin Blokker », selon une publication enthousiaste du responsable aménagement des magasins Marco Bergsma sur LinkedIn.

 

Les innovations s’inscrivent dans un plan de relance d’une durée de trois ans, déclare Rob Schuyt, PDG de Blokker Belgique au journal De Tijd. Cette semaine, les travaux de transformation ont déjà commencé dans trois magasins, dont aucun n’est situé en Wallonie. « Ceux-ci seront pris en main en début d’année prochaine », selon Schuyt qui tente de rassurer ses employés francophones.


Cela fait déjà longtemps que Blokker est aux prises avec une concurrence acharnée tant online qu’offline.  La chaîne a dû réduire considérablement ses activités ces derniers temps. La société holding mère a vendu toutes les autres chaînes pour pouvoir se concentrer uniquement sur la chaîne éponyme qui a également été fortement touchée. En Belgique, 63 des 191 magasins ont dû fermer leurs portes, mais les points de vente restants restent déficitaires. C’est un problème, car le dernier accord conclu avec le siège social néerlandais stipule que ces points de vent peuvent être supprimés dès le 26 janvier s’ils ne sont pas assez performants.