Cafom se sépare d’Habitat

Cafom se sépare d’Habitat

La holding française Cafom compte vendre sa filiale Habitat. Les points de vente déficitaires de la chaîne de meubles seront fermés.

Trouver un repreneur solide

Hier, Cafom a annoncé son intention de se défaire de la chaîne de meubles. Selon Hervé Giaoui, CEO d’Habitat, cela signifie aussi que certains magasins français devront peut-être fermer leurs portes, mais il n’est pas entré davantage dans les détails. La chaîne compte 36 magasins en propre (27 en France, 5 en Espagne, 3 en Suisse et 1 à Monaco) et 39 magasins franchisés dans le monde.

 

Hervé Giaoui a déclaré au journal spécialisé français Capital.fr qu’il ne comptait pas vendre la chaîne de magasins à n’importe qui : « on va favoriser un groupe solide qui a un projet [...] J’espère que notre repreneur sera un grand groupe, voire un concurrent ou un industriel, qui puisse développer la société à l’étranger, garder notre image et sécuriser notre activité. »

 

Habitat a été fondée au Royaume-Uni, mais appartient à Cafom depuis 2011. Au cours de l’exercice 2017-2018, Cafom a réalisé un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros et a enregistré ​​une perte de 13,9 millions d’euros à la suite de la restructuration d’Habitat. Dans le cadre de la réorganisation, la chaîne a déjà fermé plusieurs magasins, dont six en Allemagne, et s’est même totalement retirée de la Norvège. Habitat était également actif en Belgique (via franchise), mais ses magasins ont fermé leurs portes en 2017.