Chez Ikea, les problèmes d’approvisionnement pourraient durer jusqu’en 2022

Chez Ikea, les problèmes d’approvisionnement pourraient durer jusqu’en 2022
Shutterstock.com

Le géant suédois de l’ameublement affrète des navires supplémentaires, achète davantage de conteneurs, mise sur le transport ferroviaire et déplace des articles entre des entrepôts pour atténuer les effets de la crise logistique mondiale.

 

Pénurie de matières premières

Pour lutter contre la pénurie de matières premières, Ikea va également réduire le nombre de versions de certains produits. Le retailer veut ainsi s’assurer que les articles les plus populaires restent disponibles.

 

« Il a été difficile de maintenir ouverts tous les magasins et entrepôts Ikea l’an dernier », rappelle le CEO Jesper Brodin, dans De Tijd. « Nous avons constaté une baisse significative de la disponibilité des produits et elle va se poursuivre pendant un certain temps en 2022. »

 

Actuellement, le gros défi consiste à obtenir les marchandises produites en Chine. Environ un quart des produits Ikea y sont fabriqués. Les magasins nord-américains du détaillant sont particulièrement touchés. Pour éviter de décevoir les acheteurs, le retailer va retirer temporairement les produits indisponibles de ses sites web et des showrooms de ses magasins, écrit Reuters.

 

Pas préparé

Jesper Brodin a déclaré que personne chez Ikea n’avait anticipé la crise actuelle de la chaîne logistique mondiale et qu’il faudrait se préparer à des fluctuations inattendues de l’approvisionnement à l’avenir.

 

En affrétant davantage de navires, en achetant des conteneurs supplémentaires et en recourant au transport ferroviaire depuis la Chine, le géant du meuble espère minimiser les perturbations dans sa chaîne d’approvisionnement. Il devrait cependant en résulter des retards encore plus importants pour les petits magasins qui ne peuvent pas se permettre d’avoir leurs propres navires.

 

Tags: