Ikea Chine accueille ses clients pour faire la sieste

Ikea nourrit de hautes ambitions d’expansion en Chine : l’an prochain le géant suédois du meuble compte y ouvrir quatre nouveaux magasins. Le fait que les Chinois aiment s’y rendre pour faire la sieste, ne dérange aucunement la direction.


Du moment qu’il y ait des visiteurs

Des Chinois qui dorment chez Ikea : c’est un phénomène. A tel point qu’en 2015 un Ikea de Pékin a même instauré une interdiction de faire la sieste en magasin. Toutefois le personnel a finalement renoncé à chasser continuellement les clients des confortables lits et fauteuils.


« Nous sommes heureux de pouvoir accueillir de nombreux clients dans nos magasins, même s’ils utilisent nos magasins pour dormir », répond la dirigeante Anna Pawlak-Kuliga interrogée sur le sujet lors de l’annonce des nouveaux plans d’expansion d’Ikea en Chine. En 2020 Ikea compte y investir 10 milliards de yuans (1,2 milliard d’euros), soit le plus grand investissement annuel dans le pays depuis que la chaîne d’ameublement suédoise y  a débarqué en 1998.


Actuellement Ikea Chine compte 27 magasins, deux centres d’expérience et 11 plateformes de distribution dans 21 villes. L’an prochain la chaîne prévoit l’ouverture de quatre points de vente supplémentaires, le recrutement de 3000 nouveaux employés et l’extension de ses canaux de vente en ligne. Selon Inside Retail Asia, Ikea entend ainsi s’adapter au nouveau paysage en Chine, où la  concurrence online augmente et où le retail (tout comme la population) s’urbanise rapidement.