Ikea ouvre son propre magasin de seconde main

Ikea ouvre son propre magasin de seconde main
Photo: Bert Bastias / Shutterstock.com

Ikea lance pour la première fois un magasin de seconde main, dans lequel sont vendus uniquement des meubles récupérés et d’occasion de la chaîne d’ameublement. Le nouveau concept de magasin devrait aider la chaîne suédoise à atteindre ses ambitions en matière de durabilité.

 

Les tests en pratique

En Suède, la première enseigne Ikea de ce genre au monde arrivera avant la fin de cette année. Le concept store est un projet pilote qui sera régulièrement évalué et adapté, mais il est déjà prévu d’y apporter des meubles et des articles de décoration endommagés provenant de succursales voisines pour les réparer et les revendre par la suite.


« Si nous voulons atteindre nos objectifs de durabilité, nous devons nous remettre en question et tester nos idées dans la pratique », explique Jonas Carlehed, responsable du développement durable chez Ikea en Suède. D’ici 2030, le détaillant veut avoir diminué de 70 % son impact sur le climat et vise également à n’utiliser que des matériaux renouvelables ou recyclés. 

 

Déjà à l’échelle locale

Grâce au nouveau magasin, la chaîne acquiert de l’expérience, entre autres, dans la réparation et le recyclage d’articles d’occasion. Pourtant, il est étonnant qu’Ikea ouvre un magasin séparé pour ce service, puisqu’aujourd’hui, dans la plupart des grands magasins de la chaîne, les meubles présentant des défauts de production mineurs ou légèrement endommagés pendant le transport sont déjà proposés à la vente.


En 2019, Ikea a également lancé un projet pilote de location d’articles sur un certain nombre de marchés : les clients ont la possibilité de louer des meubles et les rendre par la suite. La chaîne de magasins souhaite également encourager les clients à revendre leurs vieux meubles ou à les apporter chez Ikea pour en faire don à une association caritative.


Le magasin de seconde main ouvrira dans un endroit unique : le centre commercial ReTuna, premier centre au monde à ne proposer que des produits recyclés et de seconde main, et ce, jusqu’à l’offre horeca.