Ikea présente le magasin du futur

Ikea présente le magasin du futur

A l’occasion du Mobile World Congress, Ikea, en collaboration avec Accenture, a présenté son concept de magasin du futur. Fait étonnant : il s’agit d’un petit magasin urbain, avec – bien entendu – beaucoup de gadgets technologiques.

Tout le catalogue dans un espace restreint

Le magasin ‘démo’ du futur d’Ikea montre aux clients tout le catalogue de l’enseigne d’ameublement, mais sous forme virtuelle. Le géant suédois s’appuie sur la réalité augmentée afin de créer une expérience digitale au sein de l’univers physique.


Ce point de vente encore fictif est « un nouveau concept de magasin destiné au centre-ville », explique Gonzalo Marcos, membre de l’équipe Hybrid Spaces chez Accenture. « Il s’agit de magasins de plus petit format où nous devons créer de nouvelles expériences et aussi aider Ikea à présenter son catalogue complet dans un espace plus restreint. » Les parois du magasin servent d’écrans, sur lesquels sont projetées les caractéristiques des produits. Le fameux petit crayon Ikea est devenu une scannette équipée de la technologie RFID : il suffit au client de toucher l’étiquette du produit avec le crayon pour l’ajouter à son panier virtuel.


Scanner et payer à l’aide du crayon magique

Pour certains produits, le client a la possibilité avec le ‘crayon magique’ de faire apparaître d’autres couleurs ou motifs, qui sont ensuite projetés sur l’objet. Pour ce faire les rayons du magasin futuriste sont munis de capteurs qui enregistrent les signaux du crayon. Une fois sa visite terminée, le client peut passer sa commande et payer en scannant son crayon sur l’écran tactile d’un caisse automatique et ensuite venir retirer sa commande en magasin ou se la faire livrer à domicile.


Le déploiement concret du concept n’est pas (encore) prévu : cette présentation était un exemple destiné au salon de la technologie Mobile World Congress pour démontrer les possibilités dans le retail. D’ici peu Ikea et Accenture envisagent une démonstration similaire à Séville avec une cuisine où les informations produits seront également projetées sur les parois.