Ikea prend de l’avance sur ses objectifs énergétiques

Ikea loopt vooruit op energiedoelstellingen

D'ici la fin de cette année Ingka Group, propriétaire de la plupart des magasins Ikea, produira autant d’énergie renouvelable qu’il n’en consomme. Ainsi l’enseigne d’ameublement atteint son objectif un an plus tôt que prévu initialement.


Climatiquement positif

Durant ces dix dernières années Ingka Group a investi 2,5 milliards d’euros dans des parcs  éoliens, des panneaux solaires installés sur ses magasins et entrepôts et récemment également dans ses premiers parcs solaires ‘off-site’. Cette semaine l’entreprise a pris une participation de 49% dans deux parcs solaires américains, qui seront opérationnels dans les mois prochains, rapporte Reuters.


En outre le PDG Jesper Brodin a annoncé qu’il poursuivrait ses investissements dans les parcs éoliens et solaires : « Être respectueux de l’environnement ne représente pas un coût supplémentaire. En fait c’est une manière de faire des affaires intelligemment et c'est à cela que ressemblera le modèle d’entreprise du futur. Tout ce qui concerne les carburants fossiles et l’utilisation absurde de ressources sera coûteux. » D’ici 2030 le géant suédois de l’ameublement entend être ‘climatiquement positif’, ce qui signifie donc concrètement qu’il veut éviter plus d’émissions de gaz à effet de serre que la quantité dont il est responsable.


Bien entendu le timing de l'annonce d’Ikea n’est pas un hasard : bon nombre de grandes entreprises profitent du sommet climatique à New York pour mettre en avant leurs efforts climatiques et dévoiler leurs projets d’avenir : songez à Google, Amazon et Mars. Ils espèrent ainsi montrer leur bonne volonté auprès de l’opinion publique.