Ikea rouvre ses magasins et propose des vidéoconférences

Ikea rouvre ses magasins et propose des vidéoconférences
Image: MDOGAN / Shutterstock.com

Ikea espère pouvoir rouvrir ses magasins européens à partir de la fin du mois d’avril. En attendant, la chaîne propose déjà des conseils par vidéoconférence en Belgique. La crise du coronavirus a déjà coûté 60 % de son chiffre d’affaires à l’entreprise suédoise.

 

À partir du 28 avril

Aux Pays-Bas, les magasins Ikea rouvriront le 28 avril, mais cela sous de strictes conditions. Les treize magasins ne seront autorisés à accueillir qu’un nombre limité de clients. Le restaurant et l’espace enfant Småland resteront fermés pour le moment.

 

En mai, d’autres réouvertures suivront également ailleurs en Europe, a déclaré le CEO, Jesper Brodin, à l’agence de presse Reuters. Il estime désormais que la période de fermeture de chaque magasin atteindra une durée maximale de huit semaines. Jusqu’à présent, Ikea a vu ses ventes chuter de 60 %. Le commerce électronique représente aujourd’hui environ la moitié du chiffre d’affaires du groupe, mais n’est pas en mesure de compenser suffisamment les conséquences engendrées par les fermetures.

 

Conseils en ligne par vidéoconférence

En attendant la réouverture de ses magasins physiques en Belgique, Ikea propose désormais des conseils personnalisés par vidéoconférence. Les consommateurs peuvent prendre rendez-vous en ligne et obtenir une demi-heure de conseils gratuits dispensés par un collaborateur de la chaîne. Ils peuvent ainsi les accompagner dans la création d’une liste d’achats pour un bureau, une salle de bains ou une chambre de bébé et d’enfant. 

 

Lors de ces rendez-vous en ligne, les collaborateurs d’Ikea peuvent également aider les clients à composer des armoires et des solutions de rangement pour le salon, ou les conseiller pour le choix d’un lit et d’un matelas. Les produits peuvent ensuite être commandés en ligne d’un seul clic.

 

Récupération à 90 % d’ici septembre

Ikea se prépare déjà à l’après-coronavirus. Une crise provoque généralement un « baby boom » et une récession économique, le magasin d’ameublement investit donc dans un stock plus important en produits pour bébés, prépare des réductions et un élargissement son offre prix bas. Alors que le commerce électronique connaît aujourd’hui une forte croissance — le chiffre d’affaires engendré par les ventes en ligne a doublé pendant la crise du coronavirus — Jesper Brodin a également confirmé ses ambitions de se concentrer davantage sur les petits showrooms et les magasins urbains.

 

En Chine, les ventes ont déjà atteint les niveaux d’avant la crise. Ikea compte avoir récupéré à environ 90 % d’ici septembre. Néanmoins, il s’agira « sans aucun doute » d’une année sera difficile pour la chaîne suédoise.