Inquiétude concernant le non-remboursement du prêt d’Hema

Inquiétude concernant le non-remboursement du prêt d’Hema

L’inquiétude règne dans l’agence de notation Moody’s depuis que le propriétaire d’Hema, Marcel Boekhoorn, a reporté un remboursement qu’il devait effectuer à la société mère AMEH XXVI. La dette totale de la société, soit quelque 750 millions d’euros, et le licenciement du directeur financier Ivo Vliegen préoccupent également Moody’s.

« Signe négatif »

Le prêt en question est un reste de la prise de contrôle d’Hema. L’année dernière, Boekhoorn en a converti les deux tiers en actions laissant ainsi encore 40 millions. Le remboursement des millions restants devait avoir lieu avant fin 2019, mais cela n’a pas été le cas. Pour Moody’s, le report est négatif pour la crédibilité de la chaîne d’ameublement.

 

De plus, l’ensemble des dettes d’Hema atteint une somme bien plus importe puisqu’elle s’élève à environ 750 millions d’euros et est en outre une véritable épée de Damoclès pour la chaîne : si le prêt de 40 millions n’est pas remboursé d’ici juin 2020, Hema devra rembourser toutes ses dettes en une fois.

 

Hier, le départ de son directeur financier, Ivo Vliegen, a également été annoncé. Il sera remplacé par Joost de Beijer. Moody’s a aussi évalué ce changement comme négatif pour la crédibilité de la société. « Cela provoque une plus grande incertitude quant à la politique financière future de l’entreprise et la façon dont elle devrait rembourser ses dettes », a déclaré l’analyste Francesco Bozzano selon Retailtrends.

 

Tags: