L’action Carpetright chute suite à offre de d’achat

L’offre d’achat d’un actionnaire fait diminuer de moitié le cours de l’action Carpetright

Le gestionnaire d’actifs Meditor a fait une offre de 5 pence (6 centimes d’euro) par action pour reprendre le groupe britannique de revêtements de sols, Carpetright, dont il est déjà le premier actionnaire, avec environ un tiers des actions de son portefeuille.

 

Endettement

La chaîne de revêtements de sols est accablée d’une dette de 56 millions de livres sterling et cherche depuis un certain temps une solution structurelle. L’an dernier, Carpetright a fermé quatre-vingts magasins et, en avril, Meditor a repris une dette de 40,7 millions de livres sterling (45 millions d’euros) de la chaîne du revêtement de sol afin de rendre l’entreprise moins dépendante des banques.

 

Selon le journal De Tijd, en cas de conclusion d’un nouvel accord, Meditor convertira les dettes de Carpetright en actions. On estime que l’entreprise a besoin d’environ 80 millions de livres sterling (90 millions d’euros) pour se défaire de l’ensemble de ses dettes.

 

Carpetright est également présent en Belgique et aux Pays-Bas, où plus de 100 de ses 330 magasins sont situés. À la suite des rumeurs de reprise, le cours de l’action à la Bourse de Londres a presque diminué de moitié.