La Cité de Londres pleine d’éloges pour Action

La Cité de Londres pleine d’éloges pour Action
Shutterstock

Selon la banque britannique Morgan Stanley, le discounter du Benelux Action vaudrait environ 10 milliards d’euros. Et il ne s’agit là que « d’un exercice de calcul conservatif ». D’emblée l’actionnaire principal 3i a vu grimper le cours de son action.

Valorisé à près du double

Début mars l’enseigne discount Action, une fois de plus, a publié d’excellents résultats annuels : en 2016 le nombre de magasins est passé de 655 à 852 et le chiffre d’affaires a atteint un niveau record de 2,675 milliards d’euros, soit une croissance de 34% par rapport à l’année auparavant.


Cet énorme succès ne laisse pas indifférent non plus La Cité de Londres, le cœur financier de la capitale britannique. Ainsi la banque d’affaires Morgan Stanley a mis la société de capital- investissement britannique 3i – actionnaire principal d’Action – sur la liste d’achat et a rehaussé l’objectif de cours à 831 pence. « Nous pensons que la participation de 3i dans Action équivaut à  plus de 250 pence par action », écrit l’analyste Geoff Ruddell de Morgan Stanley.


Jusqu’à présent la banque valorisait Action à 5,5 milliards d’euros, uniquement sur base du résultat brut d’exploitation. « Nous pensons toutefois que cette valorisation ne tient pas suffisamment compte du potentiel de croissance à long terme et du cashflow particulièrement élevé de la chaîne. C’est pourquoi nous pensons qu’une valorisation sur base des flux de trésorerie attendus est plus pertinente et dans ce cas même un exercice de calcul conservatif aboutit à plus de 10 milliards d’euros. »


Encore mieux que B&M Stores

Dans son rapport Morgan Stanley fait de nombreux parallèles avec le discounter B&M Stores, la chaîne de magasins  avec la plus forte croissance au Royaume-Uni. Les deux chaînes ont chacune plus de 700 points de vente, vendent des produits similaires à des prix discount si bas qu’internet ne représente pas une concurrence et atteignent facilement la barre des 2 milliards de chiffre d’affaires.

 

Mais alors que l’analyste décrit le parcours de  croissance de B&M comme « attrayant », il qualifie celui d’Action de « carrément exceptionnel », grâce à une densité de vente plus élevée, un fonds de roulement supérieur et un trajet d’expansion international qui a fait ses preuves et qui perdurera encore au moins une décennie.


Après un rapport aussi élogieux, rien d’étonnant à ce que l’action de 3i ait bondi de 5,7% à 740,50 pence.