La perte de Blokker Holding s’avère moins dramatique que prévu

La perte de Blokker Holding s’avère moins dramatique que prévu

Selon la rumeur, Blokker Holding allait annoncer aujourd’hui la plus grande perte de son histoire (80 millions d’euros). Finalement le groupe a su limiter les dégâts à 52 millions d’euros, mais le coup reste dur à encaisser.

Coûts élevés et faibles marges

En 2015 le chiffre d’affaire net total de Blokker Holding a reculé d’environ 1% à 2,076 milliards d’euros. Les ventes en ligne par contre ont fortement progressé, passant de 98 millions d’euros à 133 millions d’euros. En raison de faibles marges et de coûts liés aux réorganisations et restructurations, la perte a atteint 52 millions d’euros. En 2014 le groupe avait déjà subi une perte de 20 millions d’euros.


« L’année 2015 a été turbulente. Les mesures de restructuration, qui font partie de notre plan visant à optimaliser nos enseignes, ont lourdement pesé sur nos résultats en 2015. Grâce aux efforts supplémentaires au niveau online, au renouvellement de nos magasins, à l’efficacité de notre stratégie d’achat et de distribution, nous sommes en bonne voie vers un redressement. Pourtant nous constatons que les résultants financiers en 2015 se sont avérés décevants, en raison de l’évolution négative des marges. Nous ne sommes nullement satisfaits de ce résultat », commente Casper Meijer, CEO de Blokker Holding.


Blokker Holding souhaite poursuivre les changements structurels et a augmenté ces investissements début 2016. En 2015 Blokker Holding avait déjà investi 59 millions d’euros dans l’élargissement du département e-commerce Nextail, dans la mise en service d’un centre de distribution réservé au e-commerce à Gouda et dans le renouvellement de certaines enseignes. Ainsi le groupe a lancé un nouveau concept pour l’enseigne Blokker et a fermé tous ses magasins Cook&Co, qui continuera néanmoins d’exister, mais uniquement online.