Le nouveau propriétaire de Blokker Belgique sur les traces d’Action sous l’enseigne ‘Mega World’

Blokker in Leuven
Foto RetailDetail

Le nom Blokker va disparaître de Belgique et du Luxembourg : Mirage Retail Group cède ses 123 magasins au Belux à Dutch Retail Groep. Dans les mois à venir ces points de vente seront transformés selon la formule discount Mega World.


« Les mesures étaient inévitables »

Tous les magasins restent ouverts : le repreneur Dirk Bron, un entrepreneur expérimenté du secteur du retail, transformera les magasins en formule discount, basée sur la vente de stocks excédentaires. Cette reprise offre à Mega World une couverture nationale immédiate en Belgique et une présence au Luxembourg.


La décision était prévisible, car les problèmes de Blokker Belgique ne datent pas d’hier : l’entreprise est déficitaire depuis de nombreuses années. Selon des sources syndicales, seuls 6 à 8 magasins sur les 123 restants seraient rentables. L’enseigne n’a su faire face à la montée du e-commerce, ni à l’arrivée de concurrents percutants comme Action.


Chiffres catastrophiques

L’an dernier le chiffre d’affaires a chuté de 30% à 60 millions d’euros et la perte opérationnelle a atteint 4,6 millions d’euros. Vu l’absence de budget pour innover et d’une vision claire, Blokker Belgique se retrouve aujourd’hui avec des magasins vieillots qui ne répondent plus aux attentes  des consommateurs. L’enseigne a complètement raté le train du e-commerce.


Une première restructuration en 2017 impliquant la fermeture de 63 magasins et la perte de plus de 230 emplois, n’a pu inverser la tendance. Même le projet pilote d’un magasin urbain compact selon un nouveau concept n’est pas parvenu à remettre l’enseigne sur les rails.


Pourtant en 2019 tant le propriétaire Michiel Witteveen que le directeur général pour la Belgique Geert Kampschoër avaient souligné à plusieurs reprises que Blokker Belgique ne disparaîtrait pas. Ils qualifiaient les rumeurs d’un possible retrait d‘absurdes. Mais ni l’un ni l’autre n’ont pu effacer le doute, doute qui aujourd’hui s’avère fondé …