Succès mitigé pour les petits magasins urbains d’Ikea ?

Winkel in Ikea in Rusland

Les petits magasins urbains d’Ikea ne connaissent finalement pas le succès escompté. En Norvège, la chaîne d’ameublement et de décoration ferme trois sites en centre-ville. Les bénéfices sont décevants et les Suédois veulent réduire les coûts.

 
Le petit magasin urbain fait place à l’e-commerce

Ikea a ouvert de petits magasins urbains dans les villes norvégiennes d’Oslo, Ålesund et Tromsø en 2015 et 2016. Ces magasins urbains étaient en phase de test – également pour le reste du monde – et devaient servir de point de service et d’enlèvement. Ce test n’a pas été fructueux puisque la chaîne d’ameublement vient d’annoncer la fermeture des trois sites. Au lieu des petits magasins urbains, le retailer suédois souhaite maintenant se concentrer davantage sur l’e-commerce, avec une gamme de produits plus vaste et une livraison plus rapide des commandes en ligne. Le magasin en tant qu’étape intermédiaire n’a dès lors plus aucune utilité.

 

Ikea souhaite ainsi réduire les coûts de 10% en Norvège. Le bénéfice y est en baisse et le retailer de meubles en kit est en quête d’un renouveau sur une période de trois ans. Le personnel des trois petits magasins urbains qui fermeront leurs portes, retrouveront un emploi dans une des autres succursales.


Ikea possède encore de petits magasins urbains à l’étranger, dont un à Hambourg. En début d’année, le retailer a également annoncé son intention d’ouvrir davantage de véritables magasins dans les centres urbains : il recherche des emplacements notamment à Copenhague, Londres et Paris. A partir de 2019, la gamme Ikea devra être de plus en plus accessible pour les citadins sans voiture.