« Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan » | RetailDetail

« Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan »

« Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan »

Le Flanders Fashion Institute adresse un message pour le moins surprenant à l’attention du Palais royal : « Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan ». Le FFI est heureux que la reine porte des créations belges, mais espère que d’autres stylistes de notre pays auront également leur chance.

Excellente ambassadrice pour la mode belge

Ce message est paru dans le mensuel Royals, qui consacre un dossier spécial à la montée de la mode belge et au rôle que joue la nouvelle reine dans ce domaine. « Mathilde est toujours très élégante, mais en optant toujours pour les mêmes créateurs, il n’y a plus d’effet de surprise. Notre reine  joue la sécurité, alors qu’ elle pourrait donner un coup de pouce à tant de stylistes belges », affirme Kristine De Vriese dans le magazine Royals.


La souveraine serait une excellente ambassadrice de la mode belge, souligne Agnes Wené du Flanders Fashion Institute (FFT) dans le journal Het Laatste Nieuws. « Mathilde porte essentiellement des créations belges. Certes, c’est une bonne chose, mais elle pourrait aller plus loin en élargissant son éventail de designers belges.»


Jusqu’à présent la reine forme trop souvent un duo inséparable avec la maison Natan. Il lui arrive parfois de porter des créations de Dries Van Noten, mais cela s’arrête là, d’autres créateurs belges ne sont pas sollicités.

 

Vêtements pour enfants made in Belgium

« Nous avons attiré l’attention de Mathilde sur tous les créateurs belges et leurs collections », indique le FFI. « Même les fabricants de vêtements pour enfants sont intéressés, car nous sommes également très forts dans ce segment, notamment avec des marques comme CKS et Filou & Friends. Je pense que nous devons accorder encore un peu de temps à la reine, mais j’ai un bon pressentiment. Tout comme Michelle Obama le fait pour les créateurs américains, Mahtilde pourrait devenir une ambassadrice de la mode belge », poursuit Agnes Wené.


Le FFI a également fait parvenir au Palais des informations concernant des bijoux, des sacs à main et des accessoires conçus par des designers belges.


« Fashion talks »

L’initiative du FFI n’est pas le fruit du hasard. En effet jeudi prochain la reine assistera à une grande conférence internationale de mode, intitulée « Fashion Talks », organisée par le FFI en collaboration avec Design Platform Vlaanderen au Waagnatie à Anvers.


 « La reine souhaite par sa présence soutenir le secteur de la mode belge,  d’une grande importance pour notre économie », a déclaré le Palais. Parmi la liste des conférenciers figurent notamment les créateurs Walter Van Beirendonck et Christian Wijnants, les journalistes de mode Veerle Windels et Tim Blanks, ainsi que Concetta Lanciaux, headhunter du groupe de luxe LVMH.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.