« Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan » | RetailDetail

« Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan »

« Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan »

Le Flanders Fashion Institute adresse un message pour le moins surprenant à l’attention du Palais royal : « Majesté, il y a d'autres créateurs dans notre pays que Natan ». Le FFI est heureux que la reine porte des créations belges, mais espère que d’autres stylistes de notre pays auront également leur chance.

Excellente ambassadrice pour la mode belge

Ce message est paru dans le mensuel Royals, qui consacre un dossier spécial à la montée de la mode belge et au rôle que joue la nouvelle reine dans ce domaine. « Mathilde est toujours très élégante, mais en optant toujours pour les mêmes créateurs, il n’y a plus d’effet de surprise. Notre reine  joue la sécurité, alors qu’ elle pourrait donner un coup de pouce à tant de stylistes belges », affirme Kristine De Vriese dans le magazine Royals.


La souveraine serait une excellente ambassadrice de la mode belge, souligne Agnes Wené du Flanders Fashion Institute (FFT) dans le journal Het Laatste Nieuws. « Mathilde porte essentiellement des créations belges. Certes, c’est une bonne chose, mais elle pourrait aller plus loin en élargissant son éventail de designers belges.»


Jusqu’à présent la reine forme trop souvent un duo inséparable avec la maison Natan. Il lui arrive parfois de porter des créations de Dries Van Noten, mais cela s’arrête là, d’autres créateurs belges ne sont pas sollicités.

 

Vêtements pour enfants made in Belgium

« Nous avons attiré l’attention de Mathilde sur tous les créateurs belges et leurs collections », indique le FFI. « Même les fabricants de vêtements pour enfants sont intéressés, car nous sommes également très forts dans ce segment, notamment avec des marques comme CKS et Filou & Friends. Je pense que nous devons accorder encore un peu de temps à la reine, mais j’ai un bon pressentiment. Tout comme Michelle Obama le fait pour les créateurs américains, Mahtilde pourrait devenir une ambassadrice de la mode belge », poursuit Agnes Wené.


Le FFI a également fait parvenir au Palais des informations concernant des bijoux, des sacs à main et des accessoires conçus par des designers belges.


« Fashion talks »

L’initiative du FFI n’est pas le fruit du hasard. En effet jeudi prochain la reine assistera à une grande conférence internationale de mode, intitulée « Fashion Talks », organisée par le FFI en collaboration avec Design Platform Vlaanderen au Waagnatie à Anvers.


 « La reine souhaite par sa présence soutenir le secteur de la mode belge,  d’une grande importance pour notre économie », a déclaré le Palais. Parmi la liste des conférenciers figurent notamment les créateurs Walter Van Beirendonck et Christian Wijnants, les journalistes de mode Veerle Windels et Tim Blanks, ainsi que Concetta Lanciaux, headhunter du groupe de luxe LVMH.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hema écope d’une amende de plusieurs millions suite à un conflit avec Levi’s

17/05/2018

Le tribunal de Bruxelles a infligé une amende de 4,4 millions d’euros à Hema, suite à un conflit avec la marque de jeans Levi’s, qui reprochait à l’enseigne néerlandaise d’avoir reproduit les coutures en V de Levi’s sur ses propres collections.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

Belgian Friday, le nouveau weekend promotionnel en ligne belge

15/05/2018

Après le Black Friday voici maintenant la première édition du Belgian Friday : ce vendredi 18 mai les chaînes Kiabi, La Redoute, Sarenza, Veritas, Jack & Jones et Tape à l'oeil lancent un nouvel événement shopping, avec des réductions et des actions pour les e-acheteurs.

.NU : un concept de luxe destiné aux hommes

15/05/2018

Alors que les grandes chaînes du retail se battent pour leur survie, de petites boutiques innovantes fleurissent dans les rues commerçantes. .NU, à Gand, fait partie de ces concepts qui souhaitent remédier au manque de boutiques de luxe pour hommes.

Le bénéfice de Zalando complètement anéanti

08/05/2018

Au 1er trimestre de 2018  Zalando a vu fondre son bénéfice: le bénéfice net de 5,1 millions d’euros s’est transformé en une perte de 15 millions d’euros. Par contre le CA a bondi de 22%. Les deux résultats s’expliquent par les gros investissements.

Réorganisation judiciaire chez Poker Jeanstore

07/05/2018

Promotex International, propriétaire de la chaîne de mode Poker Jeanstore, est en réorganisation judiciaire. Après son expansion en Flandre, la chaîne s’est trouvée confrontée à des problèmes de trésorerie, mais espère une relance.