« Une remise en question s’impose dans le commerce de la mode » | RetailDetail

« Une remise en question s’impose dans le commerce de la mode »

« Une remise en question s’impose dans le commerce de la mode »

L’organisation des commerçants de mode indépendants Mode Unie tire à la sonnette d’alarme : « Le commerce de la mode ne peut continuer ainsi. Une réorientation s’impose : il est grand temps de mettre au point un nouveau modèle d’entreprise ! »

Ventes en baisse de 20% depuis 2007

Les ventes extrêmement décevantes durant les mois d’hiver expliquent cette mise en garde de Mode Unie : selon l’enquête annuelle réalisée par le bureau d’études Marketing Development, le chiffre de vente des commerçants a diminué en moyenne de 9% par rapport à la même période en 2013. La baisse cumulée des ventes depuis 2007 dépasse à présent les 20%.


Actuellement les commerçants indépendants ne vendent que 60% de leur stock à prix normal, alors qu’ils sont obligés d’écouler les 40% restants en solde à prix fortement réduits. « Cette situation est intenable », estime Mode Unie.


« Un nouveau modèle d’entreprise s’impose »

« Une réorientation et un nouveau modèle d’entreprise s’imposent pour renverser cette tendance négative », souligne Luc Ardies, directeur de Mode Unie : « Les commerces de mode indépendants ont encore un avenir, mais dans un rôle totalement nouveau, où le modèle traditionnel de collaboration avec les fabricants devra être revu. »


Andries envisage la problématique dans un cadre plus vaste. Certes l’hiver particulièrement doux a affecté les ventes, mais la météo n’explique pas le déclin des années précédentes : en effet le secteur régresse systématiquement depuis sept ans. « Le problème est structurel. Ces dernières années l’univers de la mode a radicalement changé : outlets, webshops, … . Les commerces de mode indépendants devront répondre avec force à ces défis », estime-t-il.


Revalorisation des contacts clients

Selon Ardies, les commerces de mode indépendants devront également « miser davantage sur l’expérience en magasin, la passion et le plaisir du shopping », plutôt que sur des stocks importants. La force interne – et non pas la concurrence externe – constitue l’identité distinctive d’un commerce. Dans cette optique les contacts personnels avec la clientèle seront déterminants.


Mode Unie plaide également pour une nouvelle forme de collaboration avec les fabricants : « Les fabricants pourraient faire d’énormes économies sur leurs investissements actuels dans les outlet-stores, s’ils confiaient cette ‘fonction  outlet’ à des commerçants indépendants, passionnés et qualifiés, qui n’auraient plus à investir eux-mêmes dans de vastes stocks onéreux, mais revendraient en direct les stocks des fabricants, avec la compétence et le service requis. »


Cette année l’organisation a l’intention de mettre sur pied un groupe de travail afin d’examiner ce nouveau modèle de collaboration avec les fabricants.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.