‘Clean clothes campaign’ feint une syncope collective à la rue Neuve à Bruxelles | RetailDetail

‘Clean clothes campaign’ feint une syncope collective à la rue Neuve à Bruxelles

‘Clean clothes campaign’ feint une syncope collective à la rue Neuve à Bruxelles

Vendredi dernier 20 personnes se sont évanouies devant un magasin H&M de la rue Neuve à Bruxelles. Des faits similaires ont été signalés dans différentes villes européennes, dont Bristol, Londres, Paris, Copenhague et Varsovie. Il s’agit d’une action symbolique du réseau ‘Clean clothes campaign’ (‘Campagne vêtements propres’), afin de dénoncer les conditions de travail inhumaines dans les ateliers de textile cambodgiens.

H&M, Zara, Gap et Levi Strauss & Co : boucs émissaires

D’après les activistes en 2011, 2.400 ouvriers sont tombés en syncope au travail suite au stress, au surmenage et à une sous-alimentation chronique. Leur salaire misérable – le salaire minimum au Cambodge est de 46 euros par mois, bien que les ouvriers (85% de femmes) travaillent souvent 70 à 80 heures par semaine – ne leur permet pas de se nourrir suffisamment et sainement, selon Clean clothes campaign.


H&M, Zara, Gap et Levi Strauss & Co sont les principaux acheteurs d’habillement au Cambodge. « Par conséquent, ils doivent prendre leurs responsabilités et s’engager à payer un salaire honorable », estime Ben Vanpeperstraete, coordinateur de Clean clothes Campaign en Belgique. Les activistes affirment que la plus grande partie des vêtements en vente dans les magasins belges ne sont pas fabriqués de manière « équitable ».


Quadrupler le salaire minimum

D’après une étude un « salaire vital » devrait être quatre fois supérieur. « Les ouvriers dans l’industrie du textile disposent de moins d’un euro par jour pour se nourrir. Nous voulons que les marques de vêtements s’engagent à garantir un salaire vital aux travailleurs, pour qu’ils puissent mener une vie décente », souligne Ben Vanpeperstraete. Il soutient ainsi Athit Kong, vice-président du syndicat cambodgien C.CADWU, qui exige « une hausse immédiate du salaire minimum à 101 euros par mois. »


« H&M, Gap, Levi Strauss & Co et Zara doivent arrêter de bâtir leur compétitivité sur des conditions de travail malhonnêtes. Les acheteurs internationaux doivent faire des concessions concrètes. Ils doivent acheter leur marchandise à un prix qui permet de garantir un salaire vital et appliquer des conditions de travail dans le respect des droits de l’homme », déclare Clean clothes campaign, qui a interpellé par courrier les marques concernées, afin qu’elles prennent leurs responsabilités face à ce problème.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top