‘Clean clothes campaign’ feint une syncope collective à la rue Neuve à Bruxelles | RetailDetail

‘Clean clothes campaign’ feint une syncope collective à la rue Neuve à Bruxelles

‘Clean clothes campaign’ feint une syncope collective à la rue Neuve à Bruxelles

Vendredi dernier 20 personnes se sont évanouies devant un magasin H&M de la rue Neuve à Bruxelles. Des faits similaires ont été signalés dans différentes villes européennes, dont Bristol, Londres, Paris, Copenhague et Varsovie. Il s’agit d’une action symbolique du réseau ‘Clean clothes campaign’ (‘Campagne vêtements propres’), afin de dénoncer les conditions de travail inhumaines dans les ateliers de textile cambodgiens.

H&M, Zara, Gap et Levi Strauss & Co : boucs émissaires

D’après les activistes en 2011, 2.400 ouvriers sont tombés en syncope au travail suite au stress, au surmenage et à une sous-alimentation chronique. Leur salaire misérable – le salaire minimum au Cambodge est de 46 euros par mois, bien que les ouvriers (85% de femmes) travaillent souvent 70 à 80 heures par semaine – ne leur permet pas de se nourrir suffisamment et sainement, selon Clean clothes campaign.


H&M, Zara, Gap et Levi Strauss & Co sont les principaux acheteurs d’habillement au Cambodge. « Par conséquent, ils doivent prendre leurs responsabilités et s’engager à payer un salaire honorable », estime Ben Vanpeperstraete, coordinateur de Clean clothes Campaign en Belgique. Les activistes affirment que la plus grande partie des vêtements en vente dans les magasins belges ne sont pas fabriqués de manière « équitable ».


Quadrupler le salaire minimum

D’après une étude un « salaire vital » devrait être quatre fois supérieur. « Les ouvriers dans l’industrie du textile disposent de moins d’un euro par jour pour se nourrir. Nous voulons que les marques de vêtements s’engagent à garantir un salaire vital aux travailleurs, pour qu’ils puissent mener une vie décente », souligne Ben Vanpeperstraete. Il soutient ainsi Athit Kong, vice-président du syndicat cambodgien C.CADWU, qui exige « une hausse immédiate du salaire minimum à 101 euros par mois. »


« H&M, Gap, Levi Strauss & Co et Zara doivent arrêter de bâtir leur compétitivité sur des conditions de travail malhonnêtes. Les acheteurs internationaux doivent faire des concessions concrètes. Ils doivent acheter leur marchandise à un prix qui permet de garantir un salaire vital et appliquer des conditions de travail dans le respect des droits de l’homme », déclare Clean clothes campaign, qui a interpellé par courrier les marques concernées, afin qu’elles prennent leurs responsabilités face à ce problème.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.

Votre smartphone choisit vos cadeaux sur Zalando

06/06/2018

A l’automne prochain il vous sera possible de demander à votre smartphone de choisir le cadeau idéal. Pour ce faire Zalando s’est associé à Google pour développer un chatbot, baptisé Gift Finder, pour Google Assistant.