40% des collections encore en rayon à la veille des soldes d’hiver

40% des collections encore en rayon à la veille des soldes d’hiver

Les soldes d’hiver démarrent demain et les bonnes affaires ne manqueront, vu la saison décevante qu’ont connu les boutiques de mode indépendantes. L’heure n’est pas à l’optimisme à en croire les diverses organisations patronales.

Des stocks importants, mais des attentes « modérées »

Pour les commerces de mode indépendants les ventes de la saison automne-hiver ont été médiocres (bien que légèrement supérieures à l’année précédente). Près de 40% de la collection d’hiver est restée invendue à la veille des soldes d’hiver, révèle une enquête de Mode Unie auprès de boutiques de mode indépendantes.


Bien que « ces dernières semaines 37% des boutiques aient pratiqué les ventes couplées et 8% les soldes déguisées », le Syndicat Neutre pour Indépendants estime que « plus de trois quarts des magasins de mode démarrent les soldes avec autant ou davantage de stock par rapport à l’an dernier. »


Dans la partie francophone du pays, on observe un scénario similaire : selon l’Union des Classes Moyennes, 39,2% des boutiques de mode ont davantage de stock en début de soldes par rapport à l’hiver dernier et 44,3% disent avoir autant de stock.


Les attentes des commerçants pour la période des soldes semblent « modérées » : plus de 60% s’attendent à un chiffre de vente similaire par rapport aux soldes d’hiver de l’an dernier, indique Mode Unie. Selon l’UCM, 27,3% des commerçants prévoient de meilleurs soldes que l’an dernier, alors que 25,8% se disent plutôt pessimistes.

 

Des réductions de 30%

Lors du démarrage des soldes la plupart des boutiques de mode indépendantes accorderont des réductions de 30% . Mode Unie souligne que de telles soldes sur des produits de qualité sont finalement plus intéressantes que de plus grosses réductions sur des articles disponibles à bas prix durant toute l’année.


De l’autre côté de la frontière linguistique trois quarts des boutiques indépendantes débuteront avec des réductions d’au moins 20% et un commerçant sur trois (36,6%) proposera d’emblée des rabais de 30% : des réductions plus importantes par rapport à l’an dernier, conclut l’UCM.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: