41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza

41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza

Au Bangladesh, Sohel Rana, le propriétaire de l’atelier de confection du Rana Plaza – dont l’effondrement en 2013 a provoqué la mort de 1.100 ouvriers textiles –, ainsi que 40 autres personnes ont été inculpés de ‘meurtre ’.

« Responsabilité collective »

Le tribunal de Dacca a donné son feu vert aux poursuites contre le propriétaire de l’atelier de confection du Rana Plaza, Sohel Rana (35 ans), et 40 autres personnes – propriétaires d’ateliers et ingénieurs –, jugées responsables de l’effondrement du bâtiment,  qui  avait fait plus de 1.100 morts et 2.500 blessés. Ils sont inculpés de ‘meurtre’ et de ‘violation du code de la construction’.


Quelques jours après le drame survenu le 24 avril 2013, Sohel Rana avait été arrêté à la frontière avec l’Inde, alors qu’il tentait de fuir le Bangladesh. Les témoignages sur la façon brutale avec laquelle il avait forcé des centaines de travailleurs à entrer dans le bâtiment délabré ont fait de Sohel Rana l’ennemi public n°1 au Bangladesh.


« Il s’agit de la plus grave catastrophe industrielle de l’histoire de Baglandesh », a déclaré le responsable de l’enquête judiciaire, Bijoy Krishna, à l’agence de presse française AFP. « Ces 41 personnes ont une responsabilité collective dans cet assassinat de masse de plus de 1.100 personnes innocentes. »


Le Bangladesh est le deuxième plus grand exportateur mondial de vêtements de confection. Jusqu’à présent des incidents surviennent encore régulièrement dans les ateliers textiles. La première audience aura lieu fin juin. Si les accusés sont reconnus coupables, ils risquent la peine de mort.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC

14/12/2017

Ce jeudi, JBC a ouvert son Innovation Lab sur le Campus Corda à Hasselt. L’enseigne de mode y teste  des capteurs de mouvement, des messages personnalisés in-store, un printshop pop-up et un totem à feedback.

Hunkemöller élu ‘Retailer européen de l’année’

14/12/2017

L’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller a été couronnée  ‘Retailer of the Year Europe  2017-2018’.  Il s’agit de la troisième édition de ce concours organisé par Q&A, qui élit également le Retailer de l’année en Belgique et aux Pays-Bas.

Forte croissance pour Inditex qui fait ses adieux à son fondateur Amancio Ortega

14/12/2017

Durant les 3 premiers trimestres de l’exercice 2017 le groupe de mode Inditex a vu son CA progresser de 10% à 17,96 milliards d’euros. Belles performances qui ont été quelque peu éclipsées par l’annonce du départ d’Amancio Ortega, fondateur d’Inditex.

Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

Back to top