41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza | RetailDetail

41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza

41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza

Au Bangladesh, Sohel Rana, le propriétaire de l’atelier de confection du Rana Plaza – dont l’effondrement en 2013 a provoqué la mort de 1.100 ouvriers textiles –, ainsi que 40 autres personnes ont été inculpés de ‘meurtre ’.

« Responsabilité collective »

Le tribunal de Dacca a donné son feu vert aux poursuites contre le propriétaire de l’atelier de confection du Rana Plaza, Sohel Rana (35 ans), et 40 autres personnes – propriétaires d’ateliers et ingénieurs –, jugées responsables de l’effondrement du bâtiment,  qui  avait fait plus de 1.100 morts et 2.500 blessés. Ils sont inculpés de ‘meurtre’ et de ‘violation du code de la construction’.


Quelques jours après le drame survenu le 24 avril 2013, Sohel Rana avait été arrêté à la frontière avec l’Inde, alors qu’il tentait de fuir le Bangladesh. Les témoignages sur la façon brutale avec laquelle il avait forcé des centaines de travailleurs à entrer dans le bâtiment délabré ont fait de Sohel Rana l’ennemi public n°1 au Bangladesh.


« Il s’agit de la plus grave catastrophe industrielle de l’histoire de Baglandesh », a déclaré le responsable de l’enquête judiciaire, Bijoy Krishna, à l’agence de presse française AFP. « Ces 41 personnes ont une responsabilité collective dans cet assassinat de masse de plus de 1.100 personnes innocentes. »


Le Bangladesh est le deuxième plus grand exportateur mondial de vêtements de confection. Jusqu’à présent des incidents surviennent encore régulièrement dans les ateliers textiles. La première audience aura lieu fin juin. Si les accusés sont reconnus coupables, ils risquent la peine de mort.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.

L’enseigne de sneakers Size? débarque à Anvers

04/04/2018

En avril la chaîne de magasins Size?, spécialisée dans le streetwear et les sneakers, ouvrira sa première boutique belge au IJzerenwaag à Anvers. Size? se veut un conteur d’histoire et fait partie de JD Sports Fashion.