41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza | RetailDetail

41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza

41 personnes inculpées pour meurtre dans le dossier du Rana Plaza

Au Bangladesh, Sohel Rana, le propriétaire de l’atelier de confection du Rana Plaza – dont l’effondrement en 2013 a provoqué la mort de 1.100 ouvriers textiles –, ainsi que 40 autres personnes ont été inculpés de ‘meurtre ’.

« Responsabilité collective »

Le tribunal de Dacca a donné son feu vert aux poursuites contre le propriétaire de l’atelier de confection du Rana Plaza, Sohel Rana (35 ans), et 40 autres personnes – propriétaires d’ateliers et ingénieurs –, jugées responsables de l’effondrement du bâtiment,  qui  avait fait plus de 1.100 morts et 2.500 blessés. Ils sont inculpés de ‘meurtre’ et de ‘violation du code de la construction’.


Quelques jours après le drame survenu le 24 avril 2013, Sohel Rana avait été arrêté à la frontière avec l’Inde, alors qu’il tentait de fuir le Bangladesh. Les témoignages sur la façon brutale avec laquelle il avait forcé des centaines de travailleurs à entrer dans le bâtiment délabré ont fait de Sohel Rana l’ennemi public n°1 au Bangladesh.


« Il s’agit de la plus grave catastrophe industrielle de l’histoire de Baglandesh », a déclaré le responsable de l’enquête judiciaire, Bijoy Krishna, à l’agence de presse française AFP. « Ces 41 personnes ont une responsabilité collective dans cet assassinat de masse de plus de 1.100 personnes innocentes. »


Le Bangladesh est le deuxième plus grand exportateur mondial de vêtements de confection. Jusqu’à présent des incidents surviennent encore régulièrement dans les ateliers textiles. La première audience aura lieu fin juin. Si les accusés sont reconnus coupables, ils risquent la peine de mort.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top