81% des magasins de tissus ont augmenté leurs ventes

81% des magasins de tissus ont augmenté leurs ventes

Depuis quelques années coudre soi-même ses vêtements est à nouveau en vogue, surtout chez les jeunes. Un sondage du SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants) auprès de 134 magasins de tissus en Belgique révèle que 81%  de ces commerçants ont vu leurs ventes augmenter de 14% en moyenne durant ces deux dernières années. Un quart d’entre eux organisent des leçons de couture ou autres ateliers, avec déjà des listes d’attente.

Hausse des ventes, davantage de jeunes

Avec 134 points de vente répartis dans tout le pays, le nombre de magasins de tissus en Belgique est resté relativement stable. Par contre les ventes sont en très nette progression, avec une augmentation de 14% en moyenne. La plupart des magasins attribuent cette hausse aux jeunes principalement. Fabriquer soi-même ses vêtements est devenu une réelle tendance.  La crise n’y est pas étrangère : les consommateurs recherchent des alternatives meilleur marché pour se constituer une jolie garde-robe.


Pour répondre à cette demande, un quart des magasins de tissus organisent des ateliers et des leçons de couture. Le succès de ces formations est tel, que les candidats sont parfois obligés de s’inscrire sur de listes d’attente.


« De plus en plus, les gens souhaitent exprimer leur créativité durant leurs loisirs, par le biais de la photographie, la création de bijoux, la fabrication de vêtements et ainsi de suite. Le fait qu’ils créent leurs propres vêtements ne représente pas une menace pour les magasins de vêtements. Il s’agit avant tout d’un hobby et de gens qui accordent beaucoup d’attention à leur habillement et qui de toute manière achètent souvent dans les commerces de mode », commente Christine Matteeuws, présidente du SNI.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: