Abercrombie & Fitch supprime le logo sur ses vêtements | RetailDetail

Abercrombie & Fitch supprime le logo sur ses vêtements

Abercrombie & Fitch supprime le logo sur ses vêtements

D’ici le printemps prochain tous les logos disparaitront des vêtements d’Abercrombie & Fitch (A&F). La marque autrefois si populaire chez les jeunes est en perte de vitesse.  Aussi l’enseigne a-t-elle décidé de changer son fusil d’épaule.

Inversion des tendances

Ces quinze dernières années c’est précisément le logo très proéminent sur ses collections de vêtements qui avait fait le succès de la marque américaine. Pour les adolescents ce logo était une manière d’afficher leur appartenance à un groupe.


Or aujourd’hui cette tendance s’est inversée : les ados préfèrent  les vêtements – sans logo – de chez Primark, H&M ou encore Forever 21, parce que nettement moins chers. A titre comparatif : chez Foverver 21 un jeans vous coûtera moins de 10 dollars (7,5 euros), alors que chez A&F il vous faudra débourser 75 dollars (60 euros).


Face à ces géants du textile, jugés plus branchés,  A&F petit à petit a perdu du terrain : en effet les ventes sont en baisse depuis dix trimestres consécutifs. Le trimestre dernier le chiffre d’affaires  a régressé de 6% à 891  millions de dollars (676millions d’euros).


Fermeture de magasins par mesure d’économie

Pour remédier à cette situation le CEO Mike Jeffries a décidé de changer de stratégie. D’ici le printemps prochain tous les logos disparaîtront des vêtements. En outre l’entreprise a pris des mesures pour réduire ses  coûts afin de pouvoir diminuer les prix des vêtements. Ainsi en Amérique du Nord une soixantaine de magasins fermeront leurs portes au cours de cette année après expiration de leur contrat de bail.


D’autre part la chaîne d’approvisionnement sera accélérée de manière à répondre plus rapidement aux nouvelles tendances.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.