Abercrombie & Fitch supprime le logo sur ses vêtements

Abercrombie & Fitch supprime le logo sur ses vêtements

D’ici le printemps prochain tous les logos disparaitront des vêtements d’Abercrombie & Fitch (A&F). La marque autrefois si populaire chez les jeunes est en perte de vitesse.  Aussi l’enseigne a-t-elle décidé de changer son fusil d’épaule.

Inversion des tendances

Ces quinze dernières années c’est précisément le logo très proéminent sur ses collections de vêtements qui avait fait le succès de la marque américaine. Pour les adolescents ce logo était une manière d’afficher leur appartenance à un groupe.


Or aujourd’hui cette tendance s’est inversée : les ados préfèrent  les vêtements – sans logo – de chez Primark, H&M ou encore Forever 21, parce que nettement moins chers. A titre comparatif : chez Foverver 21 un jeans vous coûtera moins de 10 dollars (7,5 euros), alors que chez A&F il vous faudra débourser 75 dollars (60 euros).


Face à ces géants du textile, jugés plus branchés,  A&F petit à petit a perdu du terrain : en effet les ventes sont en baisse depuis dix trimestres consécutifs. Le trimestre dernier le chiffre d’affaires  a régressé de 6% à 891  millions de dollars (676millions d’euros).


Fermeture de magasins par mesure d’économie

Pour remédier à cette situation le CEO Mike Jeffries a décidé de changer de stratégie. D’ici le printemps prochain tous les logos disparaîtront des vêtements. En outre l’entreprise a pris des mesures pour réduire ses  coûts afin de pouvoir diminuer les prix des vêtements. Ainsi en Amérique du Nord une soixantaine de magasins fermeront leurs portes au cours de cette année après expiration de leur contrat de bail.


D’autre part la chaîne d’approvisionnement sera accélérée de manière à répondre plus rapidement aux nouvelles tendances.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC

14/12/2017

Ce jeudi, JBC a ouvert son Innovation Lab sur le Campus Corda à Hasselt. L’enseigne de mode y teste  des capteurs de mouvement, des messages personnalisés in-store, un printshop pop-up et un totem à feedback.

Hunkemöller élu ‘Retailer européen de l’année’

14/12/2017

L’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller a été couronnée  ‘Retailer of the Year Europe  2017-2018’.  Il s’agit de la troisième édition de ce concours organisé par Q&A, qui élit également le Retailer de l’année en Belgique et aux Pays-Bas.

Forte croissance pour Inditex qui fait ses adieux à son fondateur Amancio Ortega

14/12/2017

Durant les 3 premiers trimestres de l’exercice 2017 le groupe de mode Inditex a vu son CA progresser de 10% à 17,96 milliards d’euros. Belles performances qui ont été quelque peu éclipsées par l’annonce du départ d’Amancio Ortega, fondateur d’Inditex.

Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

Back to top