Adidas désigne un nouveau management

Adidas désigne un nouveau management

En vue d’améliorer son chiffre d’affaires, le fabricant d’articles de sport Adidas a désigné un nouveau management tant aux Etats-Unis qu’en Europe.  Adidas est devancé par Nike et souhaite augmenter ses ventes afin de défier son éternel rival.

Ventes en baisse chez Adidas, en hausse chez Nike

Pour le deuxième trimestre Adidas enregistre un chiffre d’affaires en baisse de 11% en Europe occidentale et de 2% en Amérique du Nord, alors que Nike au premier trimestre a vu ses ventes augmenter de 8% en Europe occidentale et de 9% en Amérique du Nord. Par ailleurs le mois dernier Adidas a émis un avertissement sur bénéfice en raison de taux de change défavorables, d’une baisse des ventes d’articles de golf et de problèmes de distribution en Russie.


Aux Etats-Unis Adidas va regrouper le management d’Adidas et de Reebok sous le nom Adidas Group North America. Patrik Nillson, déjà à la tête d’Adidas North America, prendra les commandes de cette nouvelle division, alors que le responsable de Reebok, Uli Becker, quitte l’entreprise. « Cette nouvelle structure nous permettra de renforcer notre position et d’accélérer notre croissance aux USA », explique le CEO Herbert Hainer.


Adidas appliquera cette même stratégie pour l’Europe : tous les pays d’Europe occidentale seront considérés comme une seule région : « Le comportement du consommateur est en train de changer en Europe : les frontières ont moins d’importance pour nos clients », commente Hainer. Gil Steyaert, actuel responsable de la région Europe du Nord, prendra la direction de la division Europe dans son ensemble.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: