Adidas détient le droit exclusif des bandes parallèles

Adidas détient le droit exclusif des bandes parallèles

Adidas détient le droit exclusif des bandes parallèles
Shutterstock

La chaîne de magasins suédoise H&M ne pourra plus utiliser les bandes parallèles sur ses vêtements de sport. Le tribunal de La Haye a jugé que celles-ci ressemblaient trop aux trois bandes caractérisant la marque Adidas.

Fin d’un conflit de 20 ans

Depuis vingt ans un conflit oppose H&M et l’équipementier sportif Adidas  concernant l’utilisation de bandes parallèles sur les vêtements. Mais à présent le tribunal de La Haye a tranché : les trois bandes parallèles sont un logo déposé, dont Adidas détient le droit exclusif.


En 1997 la chaîne de magasins H&M avait déjà été obligée de supprimer sa collection 'Work Out', suite à une décision judiciaire selon laquelle les deux bandes  apparaissant dans la collection – sur toute la longueur des pipes de pantalons et des manches de T-shirts – ressemblaient trop aux bandes emblématiques d'Adidas. Adidas a jugé cette interdiction insuffisante ; l’équipementier sportif exige depuis vingt ans que les Suédois signent une déclaration d'abstention, pour éviter que le conflit ne se reproduise pour les collections futures de H&M. Jusqu’à présent cette demande était toujours restée sans réponse.


H&M a demandé au tribunal néerlandais de supprimer l'interdiction antérieure, invoquant des différences minimes au niveau de la couleur et de la largeur des bandes. Toutefois le juge n’a pas suivi ce raisonnement : H&M devra donc bannir à tout jamais les bandes parallèles de ses collections. Ainsi la chaîne suédoise se voit contrainte de suivre l'exemple d'autres enseignes telles que Marca Mode, C&A Pays-Bas et Vendex KBB, qui ont déjà conclu un règlement à l'amiable avec Adidas.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top