Adidas reçoit 3 milliards d’euros d'aide publique

Adidas reçoit une aide publique de 3 milliards d’euros
kit lau / Shutterstock.com

Le géant sportif allemand Adidas va recevoir un prêt de trois milliards d’euros accordé par le gouvernement pour lui permettre de survivre à l’impact du coronavirus. L’entreprise ne peut temporairement plus verser de dividendes.

 

Pas de Jeux olympiques

Adidas reçoit un prêt syndiqué de trois milliards d’euros de la KfW, la banque de développement de l’État allemand, pour l’aider à supporter les conséquences financières de la pandémie. Il y a peu, MediaMarkt et Saturn ont également pu compter sur le financement d’urgence de l’État

 

La marque de sport souffre de la fermeture obligatoire de nombreux magasins, de la réduction de l’activité sportive depuis la fermeture des clubs de sport et du report ou de l’annulation de grands événements sportifs, dont les Jeux olympiques en particulier.

 

Pas de bonus

La banque publique allemande accorde 2,4 milliards d’euros, un consortium de banques privées telles que la Deutsche Bank, HSBC et Bank of America fournit les 600 millions d’euros restants. L’une des conditions de cet accord est que la société ne verse plus de dividendes aux actionnaires tant que le prêt sera en cours. 

 

Le conseil d’administration a cessé de racheter ses propres actions et abandonne les bonus à court et long terme prévus pour 2020. Adidas n’ose pas encore faire de prévisions pour le reste de l’année.