Amélioration des ventes de la collection de printemps

Amélioration des ventes de la collection de printemps

Durant le mois d’avril et la 1ère semaine de mai, les commerces de mode ont fait de bonnes affaires : leurs ventes ont progressé de 4% en moyenne.  Toutefois, même avec les ‘mid season sales’ prévues prochainement, le faible démarrage en début d’année ne pourra être compensé.

Une aubaine après un faible début d’année

Selon 73% des commerces du secteur de la mode, le beau temps printanier en avril et durant la première semaine du mois de mai a eu une influence positive sur les ventes : par rapport à la même période l’année dernière, elles ont progressé de 4% en moyenne.  C’est ce qui ressort d’une enquête menée par le Syndicat Neutre pour Indépendants auprès de 311 magasins de vêtements.  « Pour la première fois depuis longtemps, la météo est en accord avec la collection dans les rayons », précise la présidente Christine Mattheeuws.


Unizo a également observé une tendance positive : « En avril, les ventes sont restées stables, mais on note déjà une forte progression sur le mois de mai.  Jusqu’à présent, on constate une hausse de 5% sur la vente d’articles de mode », affirme Luc Ardies dans De Tijd.


Néanmoins, cette augmentation des ventes n’arrivera pas à compenser les trois mauvais premiers mois de l’année, selon le SNI : « Au final, 78% des détaillants de mode s’attendent à de moins bons résultats ou, au mieux, à des ventes identiques de la collection printemps  par rapport aux ventes de l’année dernière. »


Pour éviter que les boutiques entament la période d’attente, qui débute le 1er juin, avec un surstock, 38% des détaillants de mode organisent encore ce mois-ci des ‘mid season sales’, toujours selon l’enquête.  Le SNI précise que de telles actions qui se situent entre deux périodes de soldes, sont tout à fait légales (elles ne peuvent toutefois durer qu’un seul mois) et qu’elles ont leur place dans une gestion de stock intelligente et efficace.

 

Tags: