American Apparel envisage une éventuelle cession

American Apparel envisage une éventuelle cession

L’enseigne de mode américaine American Apparel a fait appel à une banque, afin d’examiner les possibilités d’une éventuelle cession de l’entreprise.

Offre possible de Charney

Ce processus de vente intervient à peine six mois après la relance de la chaîne, qui a repris ses activités sans son fondateur controversé Dov Charney. A l’époque les administrateurs provisoires avaient déjà laissé entendre qu’une vente de l’entreprise n’était pas exclue.


Depuis sa relance, American Apparel est aux mains de ses anciens créanciers, dont Monarch Alternative Capital. Ces derniers avaient évincé Charney, qui avec l’aide de quelques sociétés d’investissement, avait lui aussi émis une offre de rachat sur la chaîne.


Dans un communiqué publié par Reuters, Charney dit vouloir d’abord connaître le prix de vente d’American Apparel avant d’ envisager une nouvelle offre. Il ajoute qu’il prépare le lancement d’une nouvelle chaîne de vêtements.


American Apparel est en difficulté depuis des années, n’ayant pu faire face à la montée du commerce en ligne. Après le départ de Dov Chareney, qui à cette occasion a exigé une indemnisation non négligeable, la situation de l’enseigne n’a fait qu’empirer.