Après Gap et Banana Republic, Old Navy aussi décroche | RetailDetail

Après Gap et Banana Republic, Old Navy aussi décroche

Après Gap et Banana Republic, Old Navy aussi décroche

Le déclin du géant américain de la mode Gap Inc. se poursuit : en décembre, même Old Navy, depuis longtemps le bastion du groupe, a vu chuter ses ventes. A la bourse l’action a plongé et a enregistré sa plus forte baisse en quatre ans.

Chiffre d’affaires consolidé en baisse de 3%

Au mois de décembre (5 semaines) Gap Inc. a vendu pour 2,01 milliards de dollars (environ 1,84 milliard d’euros) de vêtements et accessoires, contre 2,10 milliards de dollars au cours du même mois en 2014. A taux de change constants il s’agit d’une baisse du chiffre d’affaires de 3%.


Le chiffre d’affaires des filiales Gap (-2% , contre +5% en décembre 2014) et Banana Republic (-9% par rapport au statu quo de l’an dernier) est en recul depuis plusieurs mois, mais cette fois Old Navy est dans le même bain: pour le deuxième mois consécutif le chiffre d’affaires de la chaîne affiche un recul, cette fois de -7% sur base comparable, alors que les analystes prévoyaient que la baisse se limiterait à -0,3%. Old Navy est donc bien loin des +8% enregistrés au mois de décembre 2014.


Old Navy, dont le patron Stefan Larsson a quitté l’entreprise l’an dernier pour rejoindre Ralph Lauren Corp., ne semble donc plus en mesure de compenser les moindres performances des autres filiales du groupe Gap Inc. Cette situation n’a pas manqué d’inquiéter les investisseurs : après l’annonce des résultats, l’action a plongé de 14%, la plus forte baisse depuis mai 2011, alors que l’action avait déjà perdu 41% de sa valeur en 2015.


Dans un bref communiqué le CEO Art Peck dit s’attendre à une amélioration le trimestre prochain pour Gap et Banana Republic.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top