Après un bon printemps, les boutiques prévoient d’excellentes soldes

Après un bon printemps, les boutiques prévoient d’excellentes soldes
Shutterstock

Ce samedi sera le coup d’envoi des soldes d’été, qui pour la première fois depuis longtemps démarrent sous de bons auspices. C’est ce qui ressort des enquêtes de Mode Unie (Unizo) et du SNI auprès des magasins de mode.

 « La tendance négative a été rompue »

Ces derniers mois les boutiques de mode indépendantes ont vendu 1,3% de plus qu’à la même période l’an dernier. 40% des détaillants de mode disent avoir vendu davantage avant le démarrage des soldes d’été. « Ainsi la tendance négative des deux dernières années a été rompue. Après une très mauvaise saison d’été l’an dernier, le secteur de la mode nous donne à nouveau des nouvelles positives », explique Isolde Delanghe, directrice de Mode Unie.


Même tendance chez les membres du SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants) : parmi les 494 magasins de vêtements et de chaussures interrogés, 63% ont vu leur chiffre d’affaires augmenter durant ces derniers mois par rapport à l’an dernier. « Pour la première fois depuis 2011 le printemps s’est bien déroulé pour les commerçants de mode », se félicite Christine Mattheeuws. «  Ces beaux résultats s’expliquent par la persistance du beau temps aux mois de mai et juin et par le statu quo du e-commerce. »


Weekend d’ouverture chargé en perspective

Par conséquent les attentes  des commerçants pour les soldes d’été sont élevées : la grande majorité des détaillants interrogés tablent sur un chiffre d’affaires stable ou supérieur à celui de l’an dernier. Et le calendrier y est pour quelque chose : « Etant donné que cette année les soldes d’été débutent un samedi, les boutiques de mode s’attendent à une grande affluence », affirme Delanghe.


Selon l’enquête du SNI, les clients peuvent s’attendre à des réductions de 30% en moyenne dès le départ. « Les commerçants interrogés prévoient un premier weekend de soldes chargé ce samedi et dimanche. Lorsque les soldes démarrent durant le weekend, en général il y a foule », conclut Mattheeuws.