Après une période difficile, SuperGroup est à nouveau en pleine forme

Après une période difficile, SuperGroup est à nouveau en pleine forme

Après une période turbulente, le britannique SuperGroup, propriétaire de Superdry, a de nouveau le vent en poupe : son chiffre d’affaires a progressé de 13%, grâce aux activités retail des SuperdryStores qui ont réalisé d’excellentes performances.

Les SuperdryStores à plein régime

Après une série d’avertissements sur bénéfice, d’erreurs comptables et de changements dans le haut management, le pire semble derrière le dos pour SuperGroup : le groupe de mode a clôturé son exercice (clos le 25 avril)  avec un chiffre d’affaires de 486,6 millions de livres sterling( environ 680 millions d’euros), soit une hausse de 12,9%.


La majeure partie du chiffre d’affaires a été générée par les SuperdryStores : les 221 boutiques que compte SuperGroup depuis le rachat de la licence américaine, ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 17% (+4,8% sur base comparable). La branche ‘wholesale’ est en croissance de près de 5% et représente dès lors 31% du chiffre d’affaires au niveau du groupe.
Le bénéficie sous-jacent (hors charges  et revenus non-récurrents) a augmenté de 2% à 63,2 millions de livres sterling (près de 90 millions d’euros), ce qui correspond à la fourchette de 60 à 65 millions de livres prévue le management début mai.


A la conquête de la Chine via une joint-venture

Par ailleurs le groupe a d’ambitieux projets d’expansion : sur le continent européen SuperGroup entend s’implanter en Autriche, en Italie, en Espagne et en Pologne. En Allemagne, où le groupe a déjà ouvert 18 magasins depuis 2012, l’objectif est d’atteindre le cap des 50 magasins endéans les cinq ans.


Le CEO Euan Sutherland, qui a succédé au fondateur Julian Dunkerton en octobre,  a également annoncé avoir conclu une joint-venture de dix ans avec Trendy International Group afin de conquérir le marché chinois. Le premier magasin en Chine devrait ouvrir ses portes d’ici un an.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top