Après une période difficile, SuperGroup est à nouveau en pleine forme

Après une période difficile, SuperGroup est à nouveau en pleine forme

Après une période turbulente, le britannique SuperGroup, propriétaire de Superdry, a de nouveau le vent en poupe : son chiffre d’affaires a progressé de 13%, grâce aux activités retail des SuperdryStores qui ont réalisé d’excellentes performances.

Les SuperdryStores à plein régime

Après une série d’avertissements sur bénéfice, d’erreurs comptables et de changements dans le haut management, le pire semble derrière le dos pour SuperGroup : le groupe de mode a clôturé son exercice (clos le 25 avril)  avec un chiffre d’affaires de 486,6 millions de livres sterling( environ 680 millions d’euros), soit une hausse de 12,9%.


La majeure partie du chiffre d’affaires a été générée par les SuperdryStores : les 221 boutiques que compte SuperGroup depuis le rachat de la licence américaine, ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 17% (+4,8% sur base comparable). La branche ‘wholesale’ est en croissance de près de 5% et représente dès lors 31% du chiffre d’affaires au niveau du groupe.
Le bénéficie sous-jacent (hors charges  et revenus non-récurrents) a augmenté de 2% à 63,2 millions de livres sterling (près de 90 millions d’euros), ce qui correspond à la fourchette de 60 à 65 millions de livres prévue le management début mai.


A la conquête de la Chine via une joint-venture

Par ailleurs le groupe a d’ambitieux projets d’expansion : sur le continent européen SuperGroup entend s’implanter en Autriche, en Italie, en Espagne et en Pologne. En Allemagne, où le groupe a déjà ouvert 18 magasins depuis 2012, l’objectif est d’atteindre le cap des 50 magasins endéans les cinq ans.


Le CEO Euan Sutherland, qui a succédé au fondateur Julian Dunkerton en octobre,  a également annoncé avoir conclu une joint-venture de dix ans avec Trendy International Group afin de conquérir le marché chinois. Le premier magasin en Chine devrait ouvrir ses portes d’ici un an.

 

Tags: