Bénéfice en baisse pour le groupe de luxe Kering

Bénéfice en baisse pour le groupe de luxe Kering

Durant le premier semestre de son exercice en cours le bénéfice net du groupe de luxe Kering a chuté de près de 5% à 555 millions d’euros. En revanche le chiffre d’affaires est en progression de 1,5%.

Forte baisse du segment ‘sport’

Au cours du premier semestre Kering a réalisé un chiffre d’affaires de 4,75 milliards d’euros, soit une hausse de 1,5 % (contre 4,68 milliards d’euros un an auparavant). A périmètre comparable et sans effets de change, le chiffre d’affaires a progressé de 4% durant cette même période de six mois. Au premier trimestre la croissance du chiffre d’affaires en comparable s’élevait à 4,1%, au deuxième trimestre à 4%.


La division de luxe de Kering, avec des marques telles que Gucci et Yves Saint-Laurent, a progressé de 4,9% à 3,23 milliards d’euros. La division sport par contre est en recul de 5,6% à 1,49 milliard d’euros. La marque Puma surtout affiche une forte régression de son chiffre d’affaire à 1,39 milliard d’euros, soit une baisse de 6%. Son chiffre d’affaires comparable a connu une légère hausse de 0,1%.


Reprise d’Ulysse Nardin

Par ailleurs Kering a annoncé l’acquisition de la marque suisse d’horlogerie Ulysse Nardin. Toutefois la reprise doit d’abord être approuvée et ne pourra donc être finalisée qu’au cours du deuxième semestre.

 

Tags: