Bénéfice record pour la maison mère d’Uniqlo

Bénéfice record pour la maison mère d’Uniqlo

Fast Retailing, la maison mère de la marque de mode japonaise Uniqlo, a enregistré un bénéfice record au premier trimestre.  Il est le résultat des ventes à l’étranger, qui pour la première fois, étaient plus importantes que celles réalisées au Japon.

Poursuivre l’expansion

Le chiffre d’affaires de Fast Retailing a progressé au cours du premier trimestre à 617 milliards de yens (4,6 milliards d’euros), ce qui représente une hausse de 16,7% par rapport à l’année précédente.  Il s’agit d’un bénéfice avant impôts de 117,8 milliard de yens (880 millions d’euros), une progression de 13,1% et d’ailleurs un record pour l’entreprise.  Fast Retailing a réalisé un bénéfice net de 78,5 milliards de yens (un peu moins de 600 millions d’euros).


Le chiffre d’affaires d’Uniqlo Japon a augmenté de 7,6% à 257 milliards de yens (1,9 milliards d’euros).  Pour la première fois, les ventes dans le pays étaient inférieures à celles enregistrées à l’étranger, notamment 258,2 milliards de yens (1,92 milliards d’euros) ce qui représente une hausse de 31,4%.  Fast Retailing mise donc fortement sur l’expansion à l’étranger : en 2021, l’entreprise souhaite par exemple posséder plus de mille magasins en Chine, à la fin de l’année dernière, ce compteur affichait 600.  Dans un avenir proche, Uniqlo envisage également de s’implanter en Inde.


Actuellement, Fast Retailing est le plus grand retailer dans le secteur de la mode en Asie, mais l’objectif ultime de cette entreprise ambitieuse est de devenir le plus grand acteur mondial, et donc de dépasser H&M et Inditex.