Benetton retourne à ses racines | RetailDetail

Benetton retourne à ses racines

Benetton retourne à ses racines
Benetton

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Péché capital

Depuis sa retraite en 2008, Luciano Benetton a vu sombrer l’entreprise fondée par sa famille  en 1965 et connue dans le monde entier pour sa communication d’avant-garde et provocatrice. Dans un long entretien avec le quotidien italien La Repubblica, l’octogénaire exprime sa colère face à la détérioration rapide du chiffre d’affaires, qui est passé de 155 millions d’euros d’actifs en 2008 à 81 millions de passif en 2016.

 

United Colors a perdu ses couleurs, affirme-t-il : « Le message de l’intégration qui a fait le succès de la marque a été perdu en faveur d’une atmosphère sombre et triste dans nos magasins. » Selon lui, le péché le plus grave a été d’arrêter la fabrication des pulls Benetton emblématiques, une décision qu’il qualifie d’incompréhensible : « C’est comme si mes successeurs l’avaient fait exprès ».

 

Redresser la société

Marco Airoldi, à la tête de Benetton Fashion Company  depuis 2014, a quitté l'entreprise au mois de mai dernier. Depuis la retraite de Luciano Benetton la gestion de l'entreprise n'a pas été très stable : elle a d'abord été confiée à son fils Alessandro, qui était vice-président depuis six ans, et ensuite à des managers extérieurs à la famille.

 

Le père Benetton n’est pas le seul à retourner sur le terrain : sa sœur Giuliana, âgée de 80 ans, a recommencé à faire des pulls et l'illustre photographe Oliviero Toscani reprendra la thématique de l’intégration.  « Nous sommes en train de préparer un produit nouveau, nous rénovons les magasins, nous étudions les couleurs, nous nous réorganisons », a précisé M. Benetton.

 

Concernant le nombre de salariés de Benetton, qui est passé de 9.766 en 2008 à 7.328 aujourd’hui, il précise : « nous donnerons une chance à tous, mais nous devons alléger l’entreprise. »

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai forcés de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Un solide second semestre propulse les ventes de Danone en 2017

16/02/2018

Danone a clôturé son exercice 2017 avec une croissance comparable de 2,5%, grâce à un solide second semestre durant lequel le chiffre d’affaires comparable a progressé de 4,2%.

Aldi jette son dévolu sur l’Italie

16/02/2018

Aldi est prêt à conquérir le marché italien : le mois prochain l'enseigne y ouvrira dix nouveaux magasins. Un premier centre de distribution a déjà été construit à Vérone.

Le chiffre d’affaires de Coca-Cola Europe bondit de 25%

16/02/2018

Coca-Cola European Partners, la branche européenne du fabricant de sodas, a vu son chiffre d’affaires dépasser les 11 milliards d’euros en 2017.  Le bénéfice a également fait un bond en avant par rapport à l’année précédente.

Back to top