Bernard Arnault, patron de l’empire du luxe LVMH demande la double nationalité

Bernard Arnault, patron de l’empire du luxe LVMH demande la double nationalité

Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France et grand patron de l’empire du luxe Louis Vuitton Moët Hennessy (LVMH), souhaite s’installer en Belgique.  Raison supposée :  se soustraire à la nouvelle taxe sur les très hauts revenus que le président socialiste français, François Hollande, a l’intention d’instaurer.

Taxes sur les grosses fortunes

Arnault assure qu’il continuera à payer  ses impôts en France, bien que les analystes estiment que ses motivations à devenir Belge – largement commentées par les médias internationaux le weekend dernier – soient liées à l’intention du président français François Hollande de poursuivre  son projet de taxes sur les grandes fortunes. La nouvelle taxe de 75% s’appliquera sur les revenus supérieurs à 1 million d’euros par an et est ainsi l’impôt le plus élevé du monde occidental.


Double nationalité

Selon la loi belge, pour obtenir la nationalité belge, il faut pouvoir prouver au « moins trois ans de résidence en Belgique et des attaches véritables avec le Royaume ». Si la demande du milliardaire français est approuvée, il aura alors la double nationalité franco-belge et aura le choix du pays où il souhaite payer ses impôts sur le revenu.


Un cas similaire s’est produit avec  le chanteur  Johnny Hallyday de nationalité française, mais d’origine belge. Le rockeur sexagénaire, ayant une dette fiscale de 9 millions d’euros auprès du fisc français, avait  demandé  à obtenir la nationalité belge, son père Léon Smet étant Belge. Jusqu’à ce jour sa demande n’a toujours pas été acceptée.


Louis Vuitton Moët Hennessy  est la plus grande entreprise retail d’articles de luxe au monde.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: