Bilan décevant pour les soldes d’été

Bilan décevant pour les soldes d’été

Les soldes d’été de 2014 n’ont pas connu un grand succès : selon Comeos, les ventes des commerces de mode en juillet ont  régressé de 2% par rapport à juillet 2013. Les organisations pour indépendants Unizo et SNI ont fait ce même constat décevant.

Les ventes conjointes en juin prolongent la période des soldes

Les organisations sectorielles avancent divers facteurs pour expliquer ces soldes médiocres. Ainsi la fédération du commerce Comeos a constaté que le beau temps en juin a poussé de nombreux consommateurs à acheter leurs vêtements d’été avant le début des soldes, d’autant plus qu’ils ont bénéficié même avant les soldes de prix avantageux à l’achat de plusieurs articles.


L’organisation des indépendants Unizo elle aussi considère que les fortes ventes du printemps ont ralenti le démarrage des soldes d’été. Les commerçants ont commencé par accorder des réductions classiques de 20% à  30%  et ont attendu la dernière semaine pour octroyer des diminutions de prix jusqu’à 70% pour liquider leur stock, indique l’Unizo.

 

Les conditions météo en faveur des centres commerciaux

Par ailleurs les conditions météorologiques au mois de juillet n’ont pas joué en faveur des soldes. Le temps, soit trop chaud, soit trop pluvieux, a dissuadé les consommateurs à faire leur shopping dans les rues commerçantes. Les centres commerciaux couverts par contre ont tiré profit de cette météo capricieuse.


A noter également la hausse modérée de 2% des ventes en ligne de vêtements, relevée dans le sondage de Comeos. Ceci n’a pas suffi à compenser la baisse générale du chiffre d’affaires. Selon Comeos, le chiffre d’affaires global réalisé durant la période des soldes serait en recul de 2% par rapport à l’an dernier. La semaine dernière le SNI après une enquête auprès de 338 magasins de mode a enregistré une baisse d’environ 1,5%.


La période des soldes se termine jeudi 31 juillet : si les commerçants souhaitent poursuivre leurs réductions au mois d’août, leurs nouveaux prix devront être calculés sur base des prix réduits du mois de juillet. En raison des faibles ventes de nombreux commerçants dispose encore d’un vaste choix d’articles soldés.

 

Tags: