Bottega Veneta troque les réseaux sociaux pour un magazine numérique

Bottega Veneta troque les réseaux sociaux pour un magazine numérique
yu_photo / Shutterstock.com

La marque de luxe Bottega Veneta, qui fait partie de Kering, se retire des réseaux sociaux pour lancer son propre magazine numérique. Toutefois, la marque d'accessoires ne va pas pour autant complètement disparaître des réseaux.

 

Pages riches en films et en musique

Bottega Veneta a lancé un nouveau magazine numérique, Issue. Le magazine est publié tous les trimestres et regorge de contenu multimédia, comme des images de défilés, de la musique et des vidéos. Avec une particularité : pas de contenu texte. De nombreuses célébrités, comme Missy Elliott et Neneh Cherry, feront également une apparition. 


Le lancement du magazine entre dans le cadre d'une nouvelle stratégie de communication numérique aussi radicale que surprenante : en janvier, la marque a discrètement supprimé ses comptes de réseaux sociaux, y compris sur Instagram. Daniel Lee, directeur créatif de Bottega Veneta âgé de 35 ans, est résolument contre les réseaux sociaux, dit-il dans The Guardian.

 

Tyrannie

Lee dénonce la tyrannie et la négativité qui règnent sur les réseaux sociaux. « Je voulais faire quelque chose de gai. Nous ne sommes pas seulement une marque, nous sommes une équipe de personnes qui travaillent ensemble, et je ne veux pas contribuer à un environnement qui alimente la négativité », indique-t-il.


En outre, les réseaux sociaux « homogénéisent » la culture et la « simplifient à l'extrême ». « Tout le monde voit le même flux de contenu », ce qui mine la valorisation de la créativité et du « travail de réflexion considérable » des designers.


La marque ne va toutefois pas complètement disparaître des réseaux sociaux. Si Bottega Veneta ne publie plus directement de contenu, elle fait appel à des influenceurs pour le véhiculer. Une stratégie qui semble porter ses fruits : malgré son retrait, les selfies et les publications se multiplient. Un nouveau compte de fans réunit déjà un demi-million de followers.