Brantano et Miss Etam génèrent plus de la moitié du CA de FNG

Campagnebeeld CKS FW18

Au premier semestre le groupe de mode malinois FNG, le holding qui détient Brantano, Miss Etam et CKS, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 10% et son bénéfiice brut bondir de 30% à 25,1 millions d'euros.

Le cap des 500 millions d'euros franchi

Pour les six premiers mois de l'exercice le chiffre d'affaires du groupe FNG s'est établi à 251,1 millions d'euros, soit le décuple par rapport au bénéfice brut d'exploitation qui a grimpé de 30,2%, passant ainsi de 19,3 millions d'euros l'an dernier à 25,1 millions d'euros aujourd'hui. Le CEO Dieter Penninckx se dit satisfait : "Pour la première fois FNG a franchi le cap des 500 millions d'euros de chiffre d'affaires sur base annuelle et a atteint un niveau REBITDA  de plus de 10% pour l'ensemble du groupe. Tout cela grâce à notre focus sur la digitalisation, une intégration verticale poussée et le développement et deploiement de nouveaux concepts retail."

 

Penninckx est particulièrement fier de Miss Etam et Brantano, qui selon lui sont à nouveau sur la bonne voie. Les deux enseignes génèrent plus de la moitié du chiffre d'affaires du groupe : la chaîne néerlandaise de mode pour dames Miss Etam représente 20,7% avec un chiffre d'affaires de 51,9 millions d'euros, tandis que Brantano contribue à hauteur de 31% avec un chiffre d'affaires de 77,9 millions d'euros. Le reste  du chiffre d'affaires (48,3%) provient des marques propres du groupe, notamment Fred & Ginger, CKS et Claudia Sträter : leur chiffre d'affaires au premier semestre est resté plus ou moins stable (+1,1%), mais le bénéfice par contre a progressé de 7,8% à 16,8 millions d'euros. Miss Etam a enregistré un bénéfice brut d'exploitation de 2,5 millions d'euros et Brantano de 5,8 millions d'euros, soit une progression de respectivement 63% et 166%. En juillet dernier FNG a levé de nouveaux capitaux pour assurer sa future croissance.