Burberry s’engage à ne plus utiliser de substances toxiques

Burberry s’engage à ne plus utiliser de substances toxiques

Burberry s’est engagé à éliminer toute substance toxique dans sa chaîne de production d’ici 2020. La marque de luxe britannique avait été mise lourdement sous pression suite à la publication d’un rapport de Greenpeace.

‘Little Monsters’

Le rapport ‘Little Monsters’ de Greenpeace avait  dénoncé la présence de substances toxiques dans les collections de vêtements pour enfants de certaines marques, dont Burberry. En réaction à ce rapport Burberry avait alors déclaré que ces vêtements étaient sans danger et conformes aux règlementations internationales. Un argument qui toutefois n’a pas suffi à convaincre les membres de Greenpeace.


Une vague de protestations s’est alors déclenchée contre la marque de luxe : des activistes ont manifesté devant des magasins Burberry et par ailleurs les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram ont été inondés de messages de sympathisants de Greenpeace, exigeant  que Burberry bannisse toute substance nocive de sa chaîne de production.


Pression sur d’autres marques de luxe

Finalement Burberry a donc cédé à la pression de Greenpeace et rejoint ainsi les 18 autres marques – dont Zara, Benetton, H&M et Levi's –  ayant déjà souscrit au ‘Detox Solution Commitment’ de Greenpeace. Toutes ces marques se sont engagées à réduire à zéro l’utilisation de substances toxiques d’ici 2020.


Cet engagement de Burberry pourrait inciter d’autres marques de luxe  à faire de même : « A l’approche des Fashion Weeks, les marques telles que Gucci, Versace et Louis Vuittion risquent d’être mises à l’écart. De la mode à petit prix jusqu’au luxe, chacun a le droit d’exiger que les vêtements qu’il porte ne contiennent pas de substances chimiques nocives et les grandes marques ont le devoir de veiller qu’il en soit ainsi », affirme Ilze Smit, militante Detox chez Greenpeace International.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lubach : « La mode équitable est une question de priorités »

15/11/2017

Depuis le drame du Rana Plaza l’industrie textile appelle à la transparence dans la chaîne de production de vêtements. Mais visiblement il y a encore du pain sur la planche. Tel est le constat d’Arjen Lubach dans son émission Zondag met Lubach.

L’enseigne de mode Canada Goose ouvre son premier magasin européen

14/11/2017

Le spécialiste canadien des vêtements outdoor  Canada Goose a ouvert son premier magasin européen à Londres. Les collections de la marque étaient déjà disponibles en Europe auparavant, mais uniquement dans des magasins multimarques.

Desigual : Forte baisse du CA durant les trois premiers trimestres

14/11/2017

Au cours des trois premiers trimestres de 2017 la chaîne de mode espagnole Desigual a vu son CA d’affaires chuter de plus de 10%. Le groupe a souffert de résultats particulièrement décevants en Europe, d’où provient la majeure partie de son CA.

Adidas détient le droit exclusif des bandes parallèles

13/11/2017

La chaîne de magasins suédoise H&M ne pourra plus utiliser les bandes parallèles sur ses vêtements de sport. Le tribunal de La Haye a jugé que celles-ci ressemblaient trop aux trois bandes caractérisant la marque Adidas.

Burberry annonce une nouvelle stratégie après un solide 1er semestre

09/11/2017

Burberry peut s’estimer satisfait de son 1er semestre : le CA a progressé de 9% et le bénéfice opérationnel a bondi de 28%. Pourtant à la bourse l’action a chuté : les investisseurs se montrent sceptiques face à la nouvelle stratégie annoncée par le CEO Marco Gobbetti.

Nouveau CEO pour Christian Dior

09/11/2017

Sidney Toledano, qui durant dix-neuf ans a dirigé la maison de mode Christian Dior, passera le flambeau à l’actuel CEO de Fendi, Pietro Beccari, en février prochain. Cette passation de pouvoir s’inscrit dans un vaste remaniement du management de LVMH.

Back to top