CA de 12,5 milliards d’euros pour la maison-mère de Louis Vuitton

Handtassen Louis Vuitton in etalage winkel

LVMH, le numéro un mondial du luxe, a bien démarré l’année : au premier trimestre de 2019 son chiffre d’affaires a atteint 12,5 milliards d’euros et l’action à la bourse a atteint un niveau record.


Nouvel atelier, employant 500 personnes

Au premier trimestre le chiffre d’affaires du groupe de luxe LVMH, qui détient notamment la marque Louis Vuitton, a bondi de 16% pour atteindre 12,53 milliards d’euros. Sur base comparable, le chiffre d’affaires a progressé de 11%. Des chiffres conformes aux attentes et aux résultats réalisés l’an dernier. Toutes les zones géographiques affichent une croissance.


Parmi les 70 marques du portefeuille, dont Dior et Sephora, Louis Vuitton reste la marque phare de LVMH.  Bien que le groupe du milliardaire Bernard Arnault ne publie pas de chiffres séparés pour la marque d’accessoires, il serait question « d’une progression considérable dans tous les domaines ». Pour pouvoir suivre la demande, le groupe a créé un nouvel atelier de production, employant 500 personnes. « Plusieurs autres projets sont en cours », précise le groupe.


Record à la bourse

La division ‘mode et maroquinerie’ a enregistré un chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros, soit une croissance de 15%. La division ‘distribution’, dont fait partie notamment la chaîne de cosmétiques Sehpora, a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros, soit une hausse de 10%. Au niveau des catégories, les parfums et cosmétiques ont progressé de 9% et les cognacs et champagnes également de +9%.


Après l’annonce des résultats, le cours de l’action a grimpé de 3,3% à la bourse, un niveau record. LVMH ne mentionne pas d’objectifs concrets pour 2019, mais entend « maîtriser les coûts et concentrer les investissements sur la qualité, la renommée et l’innovation des produits, tout comme sur leur distribution. »