C&A réduit son équipe directionnelle

L'enseigne de vêtements C&A réduit le management de sa division européenne : quatre des sept fonctions directionnelles ont été supprimées. Ce remaniement doit permettre à la chaîne d'être plus rapide et efficace sur un marché de la mode difficile.

 

“Nécessité d'un lean management”

La réorganisation du management s'incrit dans le cadre d'une série de décisions stratégiques du CEO européen Alain Caparros. Ce dernier a quitté le groupe allemand Rewe pour rejoindre C&A au mois d'août 2017 avec pour mission d'améliorer la rentabilité de l'entreprise face à des concurrents 'fast-fashion', comme Primark et H&M.

 

Bart Brenninkmeijer, Frank Beeck, Andreas Seitz et Manfred Mandel ne font plus partie du management. Les trois derniers quittent effectivement l'entreprise, tandis que Brenninkmeijer (un descedant de la famille propriétaire) reste à bord. Le comité de direction européen ne compte donc plus que trois membres : le CEO Caparros, le directeur des ventes Martijn van der Zee et le directeur opérationnel Tjeerd van der Zee. "Une entreprise qui veut prendre des décisions plus rapidement, agir plus efficacement et être flexible a besoin d'un 'lean management' avec des responsabilités claires, des hiérarchies plates et des circuits courts", explique le CEO.


L'an dernier le retailer est parvenu à améliorer ses performances. Selon l'entreprise, le chiffre d'affaires en Europe a progressé de 4% et la part de marché de la chaîne a légèrement augmenté à 7,3% dans toute l'Europe.