Chanel exige 136.400 euros d’une boutique à Blankenberge

Chanel exige 136.400 euros d’une boutique à Blankenberge

La maison de haute couture française Chanel exige une indemnisation de 400 euros par T-shirt vendu à la boutique de mode Ita.Bel. à Blankenberge, pour avoir sciemment vendu des T-shirts contrefaits.

« D’autres cas en Belgique »

L’affaire remonte à l’été 2014 : le 4 juillet la police locale de Blankenberge a perquisitionné chez Ita.Bel. et y a saisi 341 T-shirts contrefaits avec le logo de la marque de luxe française.


« Dans d’autres provinces des dossiers sont en cours où il est question de milliers de T-shirts, mais cela ne fait pas de différence », explique l’avocat de Chanel dans le journal Het Laatste Nieuws. « Les faits restent graves. C’est mauvais pour la renommée de Chanel et nous voulons donc une sanction correcte. »


Le commerçant incriminé, Bogdan A., n’était pas présent lors de l’audience hier. « Nous exigeons une indemnisation de 400 euros par T-shirt vendu, soit au total 136.400 euros. Cela nous semble un dédommagement correct », estime l’avocat. Le verdict est attendu pour le 20 janvier.

 

Tags: