Chanel frôle le cap des 10 milliards d’euros

Malgré la perte de sa figure de proue Karl Lagerfeld, la maison Chanel a réalisé d’excellentes performances durant l’année écoulée : son chiffre d’affaires a quasiment atteint la barre des 10 milliards d’euros, soit une croissance de 12,5% par rapport à l’année auparavant.


Entre Vuitton et Gucci

L’an dernier l’icône française de la mode a vu progresser son chiffre d’affaires à 9,88 milliards d’euros, ce qui en fait la deuxième plus grande marque de luxe au monde, derrière Louit Vuitton et devant Gucci. Le bénéfice net s’est établi à 1,9 milliard d’euros, soit une hausse de 16%. Le bénéfice brut a grimpé de 8% à 2,6 milliards d’euros.


Avec un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros (+19,9% par rapport à l’année auparavant) l’Asie du Sud-Est est le principal marché du label de luxe, suivie de l’Europe avec 3,8 milliards d’euros (+7,8%) et de l’Amérique avec 1,8 milliard d’euros (+7,4%).


Ces excellents résultats sont un bel hommage au directeur artistique de Chanel, Karl Lagerfeld, décédé début 2019. Les chiffres, que la maison de couture ne publie que depuis l’an dernier, montrent que le célèbre créateur a laissé derrière lui une entreprise financièrement saine.


Investissements sur le long terme

Les rumeurs selon lesquelles Chanel  envisagerait de se faire reprendre ou de faire son entrée en bourse, ont été formellement démenties par le directeur financier Philippe Blondiaux, qui au contraire souligne les investissements du groupe sur le long terme : plus d’un milliard de dollars investis l’an dernier, soit deux fois plus que l’année auparavant.


En outre la maison de luxe continue de se concentrer sur la consolidation de sa chaîne de valeur, la transformation digitale et les engagements tant sociaux qu’écologiques, ajoute Blondiaux. Virginie Viard, nouvelle directrice artistique, après avoir été durant trente ans le bras droit de Lagerfeld, a sorti sa première collection en solo au mois de mai.