Chute vertigineuse du bénéfice de Kering | RetailDetail

Chute vertigineuse du bénéfice de Kering

Chute vertigineuse du bénéfice de Kering

En 2013, le groupe de luxe Kering a réalisé une augmentation de 4% de son chiffre d’affaires sur base comparable, avec une forte croissance des produits de luxe. Par contre, le bénéfice chute de 95% à 50 millions d’euros.

Le bénéfice passe d’un milliard d’euros à 50 millions d’euros

En 2013, Kering a réalisé un chiffre d’affaires de 9,75 milliards d’euros, une augmentation de 0,1 % par rapport à 2012. Sur base comparable, l’augmentation est de 4%. En dehors de la zone euro, le chiffre d’affaires sur base comparable a augmenté de 5,8 %.  Ce segment a généré 79 % du chiffre d’affaires total du groupe.


Le bénéfice net de Kering en 2013 s’élevait à un peu plus de 50 millions d’euros, une chute vertigineuse par rapport à 2012, où le groupe avait enregistré un bénéfice de plus d’un milliard d’euros.  Selon le CEO François-Henri Pinault, cette baisse est due à la transformation de PPR en Kering, qui a voulu  se focaliser davantage sur deux marques phares, Gucci et Puma.


Marques phares en déclin

Pour certaines marques, comme Yves Saint Laurent, l’année dernière a été un bon cru, mais les mauvais résultats de Puma et de Gucci ont fait dégringoler le bénéfice. Gucci, la principale marque de luxe du groupe, a vu son chiffre d’affaires baisser de 2,1 % à 3,56 milliards d’euros, le pire résultat depuis des années.


Même si le bénéfice opérationnel de toutes les marques de luxe de Kering a augmenté de 4,4 % à 1,7 milliard d’euros, cette progression a été annulée, en grande partie,  par les mauvais résultats de la marque de sport Puma. Elle a fait baisser le bénéfice opérationnel de la division sport et lifestyle de 35 % à 200 millions d’euros.


Une relance de Puma sous la direction du nouveau CEO Bjorn Gulden devrait à nouveau stimuler la croissance en 2014.  Le managing director Jean-François Palus a déjà prévenu qu'il faudrait attendre encore un an avant que les effets de cette relance ne soient visibles.

 

 

Traduit par Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.