Chute vertigineuse du bénéfice de Kering

Chute vertigineuse du bénéfice de Kering

En 2013, le groupe de luxe Kering a réalisé une augmentation de 4% de son chiffre d’affaires sur base comparable, avec une forte croissance des produits de luxe. Par contre, le bénéfice chute de 95% à 50 millions d’euros.

Le bénéfice passe d’un milliard d’euros à 50 millions d’euros

En 2013, Kering a réalisé un chiffre d’affaires de 9,75 milliards d’euros, une augmentation de 0,1 % par rapport à 2012. Sur base comparable, l’augmentation est de 4%. En dehors de la zone euro, le chiffre d’affaires sur base comparable a augmenté de 5,8 %.  Ce segment a généré 79 % du chiffre d’affaires total du groupe.


Le bénéfice net de Kering en 2013 s’élevait à un peu plus de 50 millions d’euros, une chute vertigineuse par rapport à 2012, où le groupe avait enregistré un bénéfice de plus d’un milliard d’euros.  Selon le CEO François-Henri Pinault, cette baisse est due à la transformation de PPR en Kering, qui a voulu  se focaliser davantage sur deux marques phares, Gucci et Puma.


Marques phares en déclin

Pour certaines marques, comme Yves Saint Laurent, l’année dernière a été un bon cru, mais les mauvais résultats de Puma et de Gucci ont fait dégringoler le bénéfice. Gucci, la principale marque de luxe du groupe, a vu son chiffre d’affaires baisser de 2,1 % à 3,56 milliards d’euros, le pire résultat depuis des années.


Même si le bénéfice opérationnel de toutes les marques de luxe de Kering a augmenté de 4,4 % à 1,7 milliard d’euros, cette progression a été annulée, en grande partie,  par les mauvais résultats de la marque de sport Puma. Elle a fait baisser le bénéfice opérationnel de la division sport et lifestyle de 35 % à 200 millions d’euros.


Une relance de Puma sous la direction du nouveau CEO Bjorn Gulden devrait à nouveau stimuler la croissance en 2014.  Le managing director Jean-François Palus a déjà prévenu qu'il faudrait attendre encore un an avant que les effets de cette relance ne soient visibles.

 

 

Traduit par Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top