Color Passport, un concept de Luc Van Renterghem : « Les couleurs suscitent des émotions » | RetailDetail

Color Passport, un concept de Luc Van Renterghem : « Les couleurs suscitent des émotions »

Color Passport, un concept de Luc Van Renterghem : « Les couleurs suscitent des émotions »

7.200 couleurs, toutes soigneusement classées, nommées et décrites avec précision : le système de l'ingénieur textile Luc Van Renterghem est commercialisé dans le monde entier par la société Color Passport.

Naviguer entre les couleurs

« Nous nous sommes rendu compte que la méthodologie de Luc Van Renterghem était unique, mais qu'elle n'avait pas encore été mise en application. Luc Van Renterghem possédait des connaissances exceptionnelles mais ne les avait pas encore mises en pratique. Nous avons repris ses connaissances et son centre. Nos recherches d'investisseurs nous permettent aujourd'hui de projeter le lancement du produit. Nous avons rassemblé ses connaissances, les avons approfondies et ajustées mais surtout converties en un langage compréhensible sur le plan international », explique Bart Van Tigchelt, directeur Sales & Marketing chez Color Passport.


La méthodologie unique à la base du concept de Luc Van Renterghem s'appelle le Color Cluster System. Contrairement aux codes couleur « classiques » comme le système Pantone, système de codage RAL ou CMYK, servant surtout à communiquer la bonne couleur à un imprimeur ou à un fabricant, le système de cluster est avant tout un moyen d'identification et de combinaison de couleurs, explique Bart Van Tigchelt.


« Nous avons doté chaque couleur d'un passeport. Sur la base de ses recherches, Luc Van Renterghem a créé un système de cluster pour grouper les couleurs. Nous n'inventons aucune couleur, mais nous avons dressé une liste de 7 200 couleurs qui sont parfaitement reproductibles. En outre, chaque couleur porte des caractéristiques spécifiques, basées sur les recherches. »

 

Codes de quatre chiffres et trois icônes

Chacune des 7.200 couleurs est dotée d'un code à quatre chiffres et de trois icônes qui désignent la couleur mais aussi le style, le type de consommateur et le lieu pour lesquels la couleur est la mieux adaptée. L'endroit, la luminosité mais aussi la culture sont importants lorsqu'il s'agit de la manière dont nous apercevons les couleurs et ce qu'elles suscitent.


« Notre système est plus qu'un système de communication. Il s'agit d'un système de navigation qui permet de guider ceux qui sont confrontés au choix de couleurs. Le système de cluster permet de savoir à quel type de clientèle, de produit et de marché correspond une couleur. »


« Les couleurs suscitent des émotions », affirme Bart Van Tigchelt. « Nous pensons toujours que nous ne voyons les couleurs qu'avec nos yeux. C'est vrai, mais nous les ressentons aussi avec notre peau. »

 

Rationaliser les couleurs

La clarté apportée par le système de cluster présente beaucoup d'avantages pour les fabricants et les distributeurs. « Il permet par exemple de rationaliser les processus de fabrication », indique Bart Van Tigchelt. « À l'époque, nous avions comme client un fabricant de tissus qui proposait 130 tons de brun. Nous sommes parvenus à baisser ce nombre à 40. Pourquoi ? Le Color Cluster System permet de connaître les couleurs qui plaisent à un type de consommateur ou qui peuvent être groupées dans un seul cluster. Cela signifie que lorsque les personnes regardent les couleurs séparément, elles les considèrent comme la même couleur. »


Au lieu de se laisser guider par un sentiment purement instinctif, le choix des couleurs peut être opéré d’une manière réfléchie. Les fabricants peuvent opter pour un jaune bien précis pour leur produit, précisément le jaune correspondant à leur public cible et au message transmis par leur produit.


« Les professionnels, comme les couturiers, ont appris très peu de choses sur les effets de couleurs. Qu'est-ce une couleur ? Quels effets a-t-elle sur nous ? Nous avons lié les aspects scientifiques et psychologiques et les avons dressés dans un système très clair. Le passeport de chaque couleur permet aux professionnels de s'approprier la terminologie adéquate pour parler de couleurs et avoir des arguments. »


L'industrie de la mode mais surtout tout le secteur de la distribution doit savoir que le choix des couleurs est très important, poursuit Bart Van Tigchelt. « Souvent, le consommateur est guidé par la couleur dans le choix d'un produit. En changeant les couleurs de collection, la revente a augmenté de 10, 20 voire 30 % », déclare l'agence anversoise de Color Passport.

 

Conseils sur les couleurs dans le sac à main

Les professionnels tirent profit de l'œuvre de vie du professeur Van Renterghem, mais le Color Cluster System peut aussi être utile aux consommateurs. « My Color Passport, outil physique et application pour smartphone, ouvrira de nouvelles portes pour le consommateur dès cet été », déclare Bart Van Tigchelt. « Notre produit se glisse réellement dans le sac à main des consommateurs. »


Sur la base d'un certain nombre d'informations sur l'utilisateur comme sa physionomie, la couleur de sa peau, de ses cheveux et de ses yeux, mais aussi sa couleur préférée et celle qu'il n'aime justement pas, l'application crée un passeport de couleurs personnel. Ainsi, d'après Bart Van Tigchelt, l'application est capable de déterminer à 98 % si telle ou telle couleur va bien avec la personne. « Concrètement, je prends une photo d’une couleur en magasin et l'application dira si la couleur me va bien et avec quelles autres couleurs elle peut être associée. »


La première étape ? Convaincre les consommateurs d'oser choisir les couleurs. Les conseillers de vente jouent un rôle essentiel dans ce processus. « Le consommateur doit avoir une bonne raison pour aller au magasin. Par exemple, grâce aux conseils avisés. Aujourd'hui, les vendeuses donnent leur avis sur un produit, mais ne conseillent pas sur la couleur. C'est pourquoi nous les formons. »


Le passeport des couleurs sera aussi disponible pour les distributeurs en ligne. « Nous allons créer un identifiant pour permettre aux consommateurs d'accéder aux boutiques en ligne avec leur Color Passport personnel. La boutique en ligne vous montrera alors uniquement les vêtements qui vous conviennent. »

 

Le 11 juin Bart Van Tigchelt présentera toutes les applications du Color Passport lors du RetailDetail Belgian Fashion Congress à Anvers. Vous souhaitez participer à cet événement ? Inscrivez-vous dès maintenant !

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nike accusé de discrimination par des ex-employées

14/08/2018

Quelques ex-salariées américaines de Nike ont porté plainte contre la marque de sport. Elles auraient touché un salaire inférieur à celui de leurs collègues masculins et auraient été victimes de comportements inappropriés.

McGregor gagne son procès contre Reebok

13/08/2018

McGregor a obtenu gain de cause dans le procès contre Reebok. Dès lors la marque de sport ne pourra plus mentionner le nom du lutteur Conor McGregor sur sa ligne de vêtements. Le juge a estimé qu'il s'agissait d'une infraction au droit des marques.

Le CA du groupe de mode WE continue de reculer

10/08/2018

Le groupe de mode WE International continue de perdre du chiffre d'affaires : l'an dernier les ventes ont reculé de 2,8% à 275,8 millions d'euros. Le bénéfice opérationnel est lui aussi en baisse, mais le bénéfice net est resté stable.

Sports Direct rachète la chaîne de grands magasins House of Fraser, en faillite

10/08/2018

Mike Ashley, propriétaire de Sports Direct, rachète la chaîne de grands magasins britannique House of Fraser pour un montant d'environ 100 millions d'euros. Cette reprise intervient quelques heures à peine après la demande de faillite de l'enseigne.

Les résultats d'Adidas boostés par la Coupe du monde de football

09/08/2018

L'équipementier sportif allemand Adidas a réalisé un très bon trimestre, grâce à la Coupe du monde de football. Le CA total a augmenté de 4% à 5,26 milliards d'euros, dont 3,2 milliards proviennent de la vente de chaussures de sport.

Waste2Wear transforme 2 millions de bouteilles en plastique en vêtements

07/08/2018

Waste2Wear s'associe à six grandes marques de mode pour le lancement d'une collection automne-hiver, dont les vêtements sont entièrement fabriqués à partir de  matériaux recyclés provenant des océans et de déchetteries.