Colruyt acquiert la moitié de ZEB

Colruyt acquiert la moitié de ZEB

Colruyt prend une participation de 50% dans l’enseigne de mode belge ZEB. « Je suis convaincu que nous avons beaucoup à apprendre d’un acteur jeune et dynamique sur le marché du textile », explique le COO Frans Colruyt.

Diversification dans le non-food

Le Groupe Colruyt reprend les actions que le fonds d’investissement Vendis Capital détenait dans ZEB. L’actuel management, sous la direction du fondateur Luc Van Mol, reste à bord et conserve sa participation de 50%. Selon l’accord conclu, Colruyt acquiert immédiatement une participation de 40% et dispose d’une option d’achat afin d’augmenter sa participation jusqu’ à 50% avant fin 2014. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.


Cette diversification doit permettre à Colruyt d’être moins dépendant du  marché food tumultueux, d’autant plus que le groupe bénéficie  déjà d’une sérieuse  expérience dans le segment non alimentaire avec ses chaînes DreamBaby et Dreamland. « Nous pourrons entre autres soutenir ZEB d’un point de vue logistique », confie Frans Colruyt, COO et responsable retail du Groupe Colruyt, à RetailDetail. « Et nous de notre côté devons continuellement nous réinventer dans un environnement en changement permanent. Cette étape s'inscrit dans notre vision à long terme: nous souhaitons pouvoir offrir une valeur ajoutée au consommateur au cours des différentes phases de sa vie.»


Luc Van Mol, CEO de ZEB, lui aussi se réjouit de l’entrée du Groupe Colruyt et estime qu’il s’agit d’un pas important dans la stratégie à long terme de ZEB : « La synergie d'idées et de concepts combinée à notre expertise commerciale, logistique et opérationnelle commune ainsi que la force financière du Groupe Colruyt contribueront à la poursuite de la croissance rentable de ZEB et du Groupe Colruyt. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top