Colruyt acquiert la moitié de ZEB

Colruyt acquiert la moitié de ZEB

Colruyt prend une participation de 50% dans l’enseigne de mode belge ZEB. « Je suis convaincu que nous avons beaucoup à apprendre d’un acteur jeune et dynamique sur le marché du textile », explique le COO Frans Colruyt.

Diversification dans le non-food

Le Groupe Colruyt reprend les actions que le fonds d’investissement Vendis Capital détenait dans ZEB. L’actuel management, sous la direction du fondateur Luc Van Mol, reste à bord et conserve sa participation de 50%. Selon l’accord conclu, Colruyt acquiert immédiatement une participation de 40% et dispose d’une option d’achat afin d’augmenter sa participation jusqu’ à 50% avant fin 2014. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.


Cette diversification doit permettre à Colruyt d’être moins dépendant du  marché food tumultueux, d’autant plus que le groupe bénéficie  déjà d’une sérieuse  expérience dans le segment non alimentaire avec ses chaînes DreamBaby et Dreamland. « Nous pourrons entre autres soutenir ZEB d’un point de vue logistique », confie Frans Colruyt, COO et responsable retail du Groupe Colruyt, à RetailDetail. « Et nous de notre côté devons continuellement nous réinventer dans un environnement en changement permanent. Cette étape s'inscrit dans notre vision à long terme: nous souhaitons pouvoir offrir une valeur ajoutée au consommateur au cours des différentes phases de sa vie.»


Luc Van Mol, CEO de ZEB, lui aussi se réjouit de l’entrée du Groupe Colruyt et estime qu’il s’agit d’un pas important dans la stratégie à long terme de ZEB : « La synergie d'idées et de concepts combinée à notre expertise commerciale, logistique et opérationnelle commune ainsi que la force financière du Groupe Colruyt contribueront à la poursuite de la croissance rentable de ZEB et du Groupe Colruyt. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Benetton retourne à ses racines

30/11/2017

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Back to top