Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC

Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC
Foto JBC

Ce jeudi, JBC a ouvert son Innovation Lab sur le Campus Corda à Hasselt. L’enseigne de mode y teste  des capteurs de mouvement, des messages personnalisés in-store, un printshop pop-up et un totem à feedback.

Les besoins du client comme point de départ

Le monde est en mutation permanente et il en va de même pour le comportement d’achat des consommateurs. C’est pourquoi JBC, en cocréation avec des clients, des start-ups, des entreprises et des centres d’études, recherche des innovations permettant de rendre l’expérience en magasin encore plus agréable et personnel pour les clients. Pour ce faire le retailer part toujours des besoins de ses clients : « La technologie facilite les choses, mais ne peut en aucun cas être un point de départ, ni un obstacle », explique l’expert en innovation Dennis Gommé.


Toutes les innovations sont testées, évaluées et corrigées dans l’Innovation Lab durant deux à quatre mois. Ensuite sur base de trois critères l’équipe décide si une innovation sera déployée ou non dans les magasins belges de JBC. Tout d’abord la solution doit répondre à un besoin du client et donc être suffisamment pertinente pour le client JBC de demain. En outre le labo examine minutieusement la faisabilité et la rentabilité de chaque innovation.


« Nous mettons la barre très haut. Le but est que ces innovations offrent une réelle plus-value pour nos clients afin que nous puissions les assister au mieux durant leur shopping. Il est donc possible que certains prototypes que nous testons actuellement ne soient jamais appliqués dans les magasins », ajoute Gommé.


Personnalisation

A l’heure actuelle JBC teste des capteurs de mouvement, en vue d’adapter l’aménagement du magasin en fonction du comportement d’achat des clients. En collaboration avec Nurama et le département Research Retail Innovation de la PXL Hogeschool, le retailer prépare également un projet pilote permettant d’adapter des messages in-store en fonction du client : par exemple, si vous êtes un homme, l’écran affichera des tenues pour hommes.


Avec la start-up gantoise Flâneur, JBC travaille à la personnalisation in-store de vêtements à l’aide d’une imprimerie pop-up : le client peut y créer un vêtement personnalisé et le faire imprimer sur place. Et enfin, le retailer teste des solutions en vue de recueillir le feedback de ses clients, afin qu’il puisse rapidement adapter ses innovations si nécessaire.

 

Le labo optimalise également des solutions existantes tels que la cabine d’essayage intelligente et le kiosque JBC. La cabine intelligente dispose d’un écran interactif qui inspire aux clients des tenues sur base de leur profil et  leur permet de se faire apporter un vêtement dans une autre couleur ou taille. Le kiosque JBC offre au client la possibilité de commander des vêtements en ligne et de consulter le stock des magasins (les plus proches).

 

Galerie de photos

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

H&M perd la bataille face à Inditex

23/01/2018

Dans l’univers du fast-fashion le suédois H&M ne cesse de perdre du terrain face à l’espagnol Inditex. Le groupe suédois reste le moins cher, mais Inditex répond plus rapidement aux nouvelles tendances et chipe ainsi des clients à son rival. 

Richemont souhaite acquérir la totalité de Yoox Net-a-Porter

22/01/2018

Le groupe de luxe suisse Richemont a fait une proposition pour acquérir le contrôle du retailer en ligne Yoox Net-a-porter.  Il souhaite ainsi accélérer le déploiement de sa propre stratégie online.

Un chiffre d’affaires en baisse et un nouveau PDG pour Geox

19/01/2018

Le chiffre d’affaires de la marque italienne de chaussures Geox a légèrement baissé au cours de l’exercice écoulé.  De plus, l’ancien PDG Gregorio Borgo a été remplacé par Matteo Mascazzini qui quitte la marque de mode italienne Gucci.

Ralentissement de la croissance chez Primark

18/01/2018

Durant le premier trimestre de l’exercice en cours le chiffre d’affaires de l’enseigne de mode irlandaise Primark a progressé de 7% à taux de change constants, voire même de 9% en incluant les effets de change.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Zalando : bénéfice légèrement inférieur aux attentes

17/01/2018

Au cours de l’exercice écoulé l’e-tailer allemand Zalando a vu progresser son chiffre d’affaires de près d’un quart. Le bénéfice d’exploitation est lui aussi en hausse de près de 5%, mais reste néanmoins en-deçà des attentes du groupe.

Back to top