Comment Zalando veut devenir une entreprise diversifiée et inclusive

Comment Zalando veut devenir une entreprise diversifiée et inclusive
Photo : Zalando

Pour la première fois, Zalando a partagé un rapport sur la diversité et l’inclusion, dans lequel il détaille ses efforts et ses engagements à cet égard. La plateforme de mode veut désormais publier ce rapport chaque année.

 

Des progrès, mais encore beaucoup de travail

L’année dernière, Zalando a lancé différentes initiatives pour rendre l’expérience d’achat plus diversifiée et plus inclusive. Selon les dires de la plateforme, la gamme est pensée pour toutes les tailles et l’entreprise travaille avec différents mannequins, censés représenter tous les profils clients. Des produits adaptés à toutes les couleurs de peau ont désormais rejoint la gamme des produits de beauté, tandis que d’autres marques dont les propriétaires sont issus de groupes minoritaires ont également été ajoutées. D’ici à 2022, la boutique en ligne veut proposer au moins 70 marques détenues par des noirs. En outre, l’accessibilité de tous les sites web et applications a été améliorée pour les clients souffrant d’un handicap.

 

En 2019, Zalando s’est fixé comme objectif d’atteindre, d’ici fin 2023, une représentation équitable des femmes et des hommes dans les six plus hauts niveaux de direction. Pour l’instant, ce contrat n’est rempli qu’au sein du conseil de surveillance, qui compte désormais 56 % de femmes. Des progrès considérables ont également été réalisés parmi les vice-présidents seniors, où la proportion de femmes a doublé. Néanmoins, le chemin est encore long pour la plateforme, le conseil d’administration étant toujours composé exclusivement d’hommes.

 

Les hommes sont également fortement surreprésentés au sein des équipes techniques, puisque seuls 17 % des employés sont des femmes. Zalando veut porter ce taux à 40 % d’ici à 2023. L’entreprise investira 5 millions d’euros pour attirer, soutenir et retenir davantage de femmes dans les postes techniques.

 

Écart de rémunération

Le rapport fait également état de l’écart de rémunération chez Zalando. Il s’élève à 1 %, alors que la moyenne en Allemagne pour des postes similaires est de 6 %. Cependant, indépendamment de leur fonction, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes est de 22 %. Cela s’explique principalement par la sous-représentation des femmes dans des postes à responsabilités et dans la technologie. Zalando veut continuer à réduire cet écart de rémunération.

 

« Nous nous efforçons d’être une entreprise diversifiée et inclusive, car nous sommes convaincus que, à long terme, cela fera de nous une entreprise plus performante », déclare le co-PDG, Rubin Ritter. « Notre mission est de devenir le point de départ de la mode et nous voulons impliquer tout le monde dans ce processus. La transformation prend du temps. Nous n’en sommes qu’au début, mais les progrès réalisés au cours de l’année écoulée montrent que nous sommes sur la bonne voie. »