Cora condamné à dédommager Converse pour contrefaçon | RetailDetail

Cora condamné à dédommager Converse pour contrefaçon

Cora condamné à dédommager Converse pour contrefaçon

Le tribunal de commerce de Bruxelles a condamné la chaîne de supermarchés Cora à payer 83.750 euros  de dommages et intérêts  au fabricant américain de chaussures de sport Converse et à  son importateur  au Benelux pour avoir vendu des chaussures Converse de la marque All Star contrefaites.

Trois paires de chaussures contrefaites

Les faits remontent au mois d’avril 2010, lorsque Cora, filiale du groupe Louis Delhaize, avait annoncé une grande action de vente d’un lot de chaussures de sport Converse à prix réduit . Un représentant de Kesbo, le distributeur de Converse au Benelux,  avait alors acheté quatorze paires de chaussures au Cora de Rocourt, afin d’en vérifier l’authenticité. Le contrôle avait révélé que trois paires étaient contrefaites. Ensuite dans un autre lot, acheté au  Cora d’Anderlecht,  des contrefaçons avaient également été constatées.


Converse a donc fait saisir le stock restant de  8.359 paires de chaussures. Sur les 57 paires contrôlées, 51 se sont avérées contrefaites. Après quoi, Converse a exigé la destruction du stock et un dédommagement pour les chaussures déjà vendues.


Accusation et contre-accusation

Cora a contesté l’accusation de contrefaçon. Selon les avocats de la chaîne de supermarchés, Converse avait pour seul but d’empêcher la vente de ses chaussures via un grand magasin. Ils ont donc introduit une contre-accusation, demandant  83.590 euros de dédommagement pour la perte de valeur subie par le stock saisi.


Le juge pour sa part a estimé que la contrefaçon avait été prouvée et a donc donné raison à Converse, tout en tempérant les peines infligées à Cora, car les Américains avaient exigé initialement  à titre provisionnel 374.000 euros de dommages et intérêts. En outre le tribunal a ordonné la destruction du stock litigieux et a désigné un expert qui fera le tri entre les vrais et les fausses chaussures et ce aux frais de Cora.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top