Cora condamné à dédommager Converse pour contrefaçon | RetailDetail

Cora condamné à dédommager Converse pour contrefaçon

Cora condamné à dédommager Converse pour contrefaçon

Le tribunal de commerce de Bruxelles a condamné la chaîne de supermarchés Cora à payer 83.750 euros  de dommages et intérêts  au fabricant américain de chaussures de sport Converse et à  son importateur  au Benelux pour avoir vendu des chaussures Converse de la marque All Star contrefaites.

Trois paires de chaussures contrefaites

Les faits remontent au mois d’avril 2010, lorsque Cora, filiale du groupe Louis Delhaize, avait annoncé une grande action de vente d’un lot de chaussures de sport Converse à prix réduit . Un représentant de Kesbo, le distributeur de Converse au Benelux,  avait alors acheté quatorze paires de chaussures au Cora de Rocourt, afin d’en vérifier l’authenticité. Le contrôle avait révélé que trois paires étaient contrefaites. Ensuite dans un autre lot, acheté au  Cora d’Anderlecht,  des contrefaçons avaient également été constatées.


Converse a donc fait saisir le stock restant de  8.359 paires de chaussures. Sur les 57 paires contrôlées, 51 se sont avérées contrefaites. Après quoi, Converse a exigé la destruction du stock et un dédommagement pour les chaussures déjà vendues.


Accusation et contre-accusation

Cora a contesté l’accusation de contrefaçon. Selon les avocats de la chaîne de supermarchés, Converse avait pour seul but d’empêcher la vente de ses chaussures via un grand magasin. Ils ont donc introduit une contre-accusation, demandant  83.590 euros de dédommagement pour la perte de valeur subie par le stock saisi.


Le juge pour sa part a estimé que la contrefaçon avait été prouvée et a donc donné raison à Converse, tout en tempérant les peines infligées à Cora, car les Américains avaient exigé initialement  à titre provisionnel 374.000 euros de dommages et intérêts. En outre le tribunal a ordonné la destruction du stock litigieux et a désigné un expert qui fera le tri entre les vrais et les fausses chaussures et ce aux frais de Cora.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.

Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.