Courrèges élargit son capital pour se développer

Courrèges élargit son capital pour se développer

La célèbre marque de mode française des années 1960 et 1970, Courrèges, se prépare à élargir son capital afin de se développer rapidement et changer de cap, suite à un important chantier de rénovation.

Un changement de dimension

La marque de mode créée par André Courrèges en 1961 et récemment reprise par Jacques Bungert et Frédéric Torloting, anciens patrons de l’agence Young & Rubicam, vient de faire l’objet d’un important changement de cap. Selon propriétaire Jacques Bungert, « elle est prête pour un changement de dimension, elle doit retrouver son rayonnement et sa puissance, c’est notre ambition ». 

 

L’entreprise élargit dès lors son capital d’une vingtaine de millions d’euros, lui permettant entre autre de rénover un atelier à Pau (usine historique de la maison), un investissement dans les systèmes de communication, ainsi qu’un renouvellement des effectifs, passant de 50 à une centaine de personnes.

 

Elargissement et ouvertures de boutiques dans le monde

Outre l’ouverture d’une boutique au Luxembourg ainsi qu’un second magasin à Paris, rive gauche, le groupe compte aujourd'hui environ 250 points de vente dans une vingtaine de pays, mais envisage de se développer à l’avenir partout dans le monde.

 

« Il faut que nous puissions couvrir correctement, d’ici trois à cinq ans, les marchés importants pour nous », indique Frédéric Torloting, annonçant des ouvertures de boutiques à New York, Tokyo, Londres, Séoul et Madrid. L’accroissement des distributeurs tiers est aussi planifié avec de plus larges espaces dédiés à la marque, accompagné d’une nouvelle dynamique artistique et le recrutement du duo de stylistes Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant.

 

Enfin, la direction du groupe compte sur l’élargissement des accessoires, notamment des lunettes et des parfums afin de doper la croissance.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top