Démission du PDG de Desigual

Démission du PDG de Desigual

Le PDG de l'enseigne de mode espagnole Desigual, Manel Jadraque sera remplacé par le fondateur Thomas Meyer avec effet immédiat et ce sous pression de l’actionnaire Eurazeo. Néanmoins Jadraque continuera de siéger dans le conseil d'administration.

Trop faible croissance des ventes

Jadraque était PDG depuis un an à peine : il avait été nommé en mars 2014, après le départ de son prédécesseur Manel Adell. Au moment de sa nomination il était déjà actif depuis dix ans chez Desigual, où il avait occupé diverses fonctions.


Selon Desigual, la décision a été prise d’un commun accord, vu les défis commerciaux à relever par l’entreprise. Certains analystes estiment toutefois que le départ de Jadraque est lié à la pression exercée par l’actionnaire français Eurazeo. Fin de l’année dernière ce dernier avait déjà reproché au groupe la trop faible croissance du chiffre d’affaires, qui ne progressait que de moitié par rapport à la croissance du nombre de points de vente.


En quête d’un nouveau directeur financier

Suite au départ de Jadraque, le fondateur suisse Thomas Meyer reprendra (provisoirement) les commandes. Meyer a fondé l’entreprise en 1984 et ouvert son premier magasin deux an plus tard à Ibiza. Outre le changement de PDG, Desigual recherche également un nouveau directeur financier, afin de préparer une éventuelle introduction en bourse, ce qui pour Eurazeo constitue l’une des options en vue de rentabiliser son investissement.


Les collections de Desigual sont commercialisées dans 109 pays via un réseau de 530 boutiques en gestion propre, via 11.000 magasins multimarques et via 2.500 corners dans de grands magasins. En 2014 Desigual a réalisé un chiffre d’affaires de 964 millions d’euros, soit une hausse de 16,2% par rapport à l’année auparavant. Le bénéfice net représentait 14% du chiffre d’affaires.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Back to top