Départ de Chine engendre des bénéfices pour Damartex | RetailDetail

Départ de Chine engendre des bénéfices pour Damartex

Départ de Chine engendre des bénéfices pour Damartex

Le résultat d’exploitation de Damartex, le groupe propriétaire de la chaîne de magasins Damart, a progressé de 34 pour cent au cours de l’exercice écoulé.  Cette augmentation est principalement due au transfert de la production.

 

Des économies génèrent des bénéfices

La production de Damart se faisait essentiellement en Chine, mais depuis l’année dernière, l’entreprise a préféré l’Inde et le Bangladesh.  Ainsi, le résultat d’exploitation a progressé de 34 pour cent à 17,6 millions d’euros.  Le bénéfice net a même augmenté de 88 pour cent pour atteindre les 12,7 millions d’euros.

 

Le chiffre d’affaires total du groupe a connu une hausse de 2 pour cent à 697 millions d’euros et ce uniquement grâce à des effets de change positifs.  A taux de change constants, le chiffre d’affaires aurait légèrement baissé de 0,2 pour cent.



En plus du transfert de la production vers l’Inde et le Bangladesh, Damartex a également décidé de baisser ses coûts en interne.  Au sein de Damart France, 34 emplois ont été supprimés, ce qui devrait dégager une  économie de 2 millions par an.


 
Investir dans la production et en Allemagne

D’autre part, il est prévu d’investir à nouveau davantage.  En mai de l’année prochaine, le centre de distribution de Damartex devra être automatisé et 6 à 8 magasins ouvriront à nouveau leurs portes chaque année.  Damartex avait décidé précédemment de freiner les ouvertures de magasins durant un certain temps.

 

Pour finir, la société aurait des projets quant à la reprise d’une entreprise allemande.  Damartex espère ainsi s’installer en Allemagne.  La société avait envisagé cette implantation via des magasins en gestion propre, mais, pour l’instant, ce trajet ne se fait pas sans encombre.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.